Rechercher sur le site

3,5 millions de personnes sont mal logées - 20ème rapport annuel de la Fondation Abbé Pierre

3,5 millions de mal-logés en France dont 142 000 personnes sans domicile fixe, 8,5 millions de personnes sous le seuil de pauvreté.

À Paris Le logement est donc la priorité des priorités dans cette mandature avec 3 milliards d’euros consacrés.
Cette année, 7141 logements sociaux seront financés dont 73% qui se situent en zone. La somme investie est supérieure à celle de la précédente mandature et permettra à la Ville d’atteindre l’objectif de création de 10 000 logements/an et de transformation de 200 000 mètres carrés de bureaux vétustes en logements.
Et au-delà de la construction de nouveaux logements, plusieurs leviers seront utilisés : renfoncement de la préemption dans le diffus, accord de cession sur le foncier appartenant à l’État, transformation de bureaux en logement ; toutes ces propositions sont accompagnées de nouvelles mesures fiscales incitatives contre la spéculation immobilière, notamment sur la taxe sur les résidences secondaires, la taxe de séjours, les bureaux vides.

Mais, notre mobilisation doit rester constante et soutenue, le 20ème rapport annuel de la Fondation Abbé Pierre pointe une situation qui s’aggrave depuis 20 ans avec « une massification de la précarité « (Christophe Robert) et de nouvelles formes apparaissent : 11,3 millions personnes se retrouvent en situation de précarité énergétique.

C’est combat national que nous devons continuer de mener !

Publié le

3 février 2015

Auteur-e-s