Rechercher sur le site

48 Ramponeau : une victoire pour l’emploi industriel dans Paris, une victoire pour le quartier de Belleville

La métallerie Grésillon, symbole de mémoire collective du quartier de Belleville, est en passe d’être sauvée. Sur notre proposition, la ville de Paris s’est engagée à accompagner l’entreprise vers un nouveau local d’activité géré par un bailleur social et situé dans Paris. Cet accord prévoit également l’indemnisation de la société qui pourra ainsi avoir un second souffle. Le projet d’hôtel « low-cost », qui prévoyait de s’implanter sur la parcelle du 48 Ramponeau est abandonné au profit d’un nouveau projet, auquel s’associera un acteur public : la RIVP, qui mêlera usage artisanaux, artistiques et industriels. Enfin, la Ville de Paris s’engage à mener une large concertation auprès des habitants du quartier afin de définir les contours de ce nouveau projet.

C’est une grande victoire pour l’emploi industriel dans Paris, pour le quartier du Bas- Belleville et pour la préservation de la mixité dans ce quartier.

Le soutien accordé à la métallerie Grésillon ainsi que le futur projet artisanal et industriel du 48 Ramponeau s’inscrivent pleinement dans les recommandations du rapport de la Mission d’Information et d’Evaluation sur le thème « fabriquer à Paris », en préservant les activités historiques tout en développant les activités innovantes de fabrication.

Le groupe Communiste-Front de Gauche restera vigilant pour la suite et s’assurera de la bonne application de ce vœu.

Plusieurs élus du groupe Communiste-Front de Gauche se sont mobilisés et restent disponibles pour la concrétisation d’un projet de qualité : Nicolas Bonnet-Oulaldj, président du groupe, Jacques Baudrier conseiller de Paris délégué en charge de l’architecture et de la rénovation urbaine, Raphaëlle Primet conseillère de Paris et Hélène Vicq adjointe à la maire du 20ème en charge de l’urbanisme.