Rechercher sur le site

Amendement au budget 2017 pour la création d’un Observatoire des inégalités scolaires

Sur proposition de Nicolas Bonnet-Oulaldj, Jean-Noël Aqua, et des élu-e-s du groupe communiste-front de gauche

Considérant le vœu de l’exécutif adopté lors du Conseil de Paris de septembre 2016 relatif à l’école publique et aux établissements privés sur le territoire parisien et à la mixité sociale et scolaire,

Considérant que ce vœu fait état de la création d’un Observatoire des inégalités qui pourrait analyser des inégalités scolaires et sociales dans les écoles, collèges et lycées et émettre des recommandations pour les combattre,

Considérant que la Ville a réaffirmé son engagement à accompagner l’Éducation nationale dans son projet d’expérimentation, notamment par une sectorisation élargie des collèges qui favorise la mixité sociale,

Considérant que la Ville accompagne l’Éducation nationale dans la mise en place d’outils et de projets à pédagogie innovante en s’appuyant sur l’expérience des dispositifs pédagogiques qui ont montré leur efficacité préventive du décrochage scolaire,

Considérant que l’égalité devant l’éducation est un droit, et la première étape essentielle d’une mixité qui construise une société tolérante et juste,

Considérant que les établissements privés parisiens se classent parmi les mauvais élèves de la mixité sociale ;

Considérant que les établissements privés sous contrat bénéficient de l’aide de la collectivité, sans participer à l’accueil de tous les enfants de cette même collectivité ;

Considérant qu’il est essentiel que l’Éducation nationale produise et des outils de mesure et d’analyse des inégalités sociales et scolaires dans les établissements afin de guider la collectivité pour redistribuer les moyens ;

Considérant la feuille de route d’Alexandra Cordebard qui stipule que « Tout enfant, tout élève, quelle que soit son origine, sa situation sociale, doit avoir les mêmes chances qu’un autre »,

Considérant qu’un Observatoire nécessite des moyens humains et financiers afin de pouvoir exister et œuvrer,

Sur proposition de Nicolas Bonnet-Oulaldj, Jean-Noël Aqua, et des élu-e-s du groupe communiste-front de gauche, que le Conseil de Paris :

  • Acte la création d’un poste de catégorie A pour assurer le fonctionnement de l’Observatoire
  • La dépense correspondante sera gagée sur l’augmentation de la taxe sur les résidences secondaires.

Publié le

12 décembre 2016

Auteur-e-s