Rechercher sur le site

Amendement au projet de Subvention à l’association Comité local de l’Association pour l’Emploi, l’Information et la Solidarité des chômeurs et travailleurs précaires de Paris (APEIS Paris)

Amendement présenté par Ian Brossat, le Groupe Communiste et élus du Parti de gauche en séance du Conseil de Paris le 11 février 2013.

Considérant la très forte évolution du nombre de demandeurs d’emploi parisiens lors de l’année 2012 (+ 5,1%) ;

Considérant qu’au 31 janvier 2012, Paris comptait 179 400 demandeurs d’emplois, répertoriés en catégories A, B et C, auxquels il convient d’ajouter les chômeurs des catégories D et E, estimés à 50 000 ;

Considérant le développement du travail précaire et développement du travail à temps partiel non voulu ;

Considérant les missions que s’est donnée l’APEIS, association visant à aider les chômeurs et travailleurs précaires de Paris à faire valoir leur droit et à les soutenir dans leurs démarches institutionnelles ;

Considérant la très forte évolution du nombre de demandeurs d’emploi et travailleurs précaires parisiens ayant, en 2012, sollicités l’APEIS (800 personnes) et les frais de fonctionnement engendrés ;

Considérant la politique volontariste du Conseil de Paris en matière d’emploi et de lutte contre le chômage ;

Considérant que la subvention allouée par la Ville de Paris à l’APEIS n’a pas évolué lors des trois dernières années ;

Sur proposition de Ian Brossat, du groupe Communiste et élus du Parti de gauche, l’article 1er du projet de délibération est amendé comme suit :

« Il est attribué à l’association « Comité local de l’Association pour l’Emploi, l’Information et la Solidarité des chômeurs et travailleurs précaires de Paris » (APEIS Paris) (D08326-20007), située 11 rue des Couronnes (20e), une subvention de fonctionnement de 8.400 € au titre de l’exercice 2013 ».

Publié le

12 février 2013

Auteur-e-s