Rechercher sur le site

Amendement de soutien à l’association "Femmes Relais 20è"

Amendement au Budget Supplémentaire 2012 déposé par Danielle Simonnet et le Groupe Communiste et élus du Parti de gauche.

L’association Femmes Relais 20ème (FR 20°), ancrée depuis 15 ans dans le quartier Amandiers Ménilmontant du 20ème arrondissement, a vu l’utilité sociale de son action récemment confirmée de façon incontestable dans le rapport du Comité Interministériel des Villes de décembre 2011.

Les modes d’intervention de l’association sont la Médiation Sociale et Culturelle, portée par des femmes relais bi-culturelles et une médiatrice coordinatrice, des Ateliers de Savoirs SocioLinguistiques (ASL), animés par une équipe de bénévoles, encadrés par une Responsable pédagogique.

Le public concerné est majoritairement celui de Parisien-ne-s de nationalité étrangère ou ayant acquis plus ou moins récemment la nationalité française, compte tenu de difficultés langagières, ont besoin de tiers neutres facilitant leurs relations et démarches au sein de la société française, ou qui souhaitent améliorer leur autonomie de communication dans les échanges de la vie quotidienne ou professionnelle.

En 2011, globalement, 4200 interventions touchant 1970 personnes ont été effectuées. La demande sociale est en progression constante, les chiffres ont pratiquement doublés en 4 ans.

Malgré une utilité sociale reconnue et des résultats en nette progression, l’association - en péril depuis 2009 - est en passe de mettre la clef sous la porte.

En effet, à compter de 2009 (réorganisation du FASILD devenu ACSE), les subventions de fonctionnement versées par l’Etat ont été totalement supprimées pour l’action de médiation (MSC) ; les conventions Adultes Relais (A-R) sur 2 postes clefs n’ont pas été reconduites ; 3 conventions A-R (venant à échéance en octobre 2012) sont réputées non reconductibles.

Ces décisions ont eu pour effet d’entraîner pour l’association des déficits considérables sur les 2 derniers exercices et pourrait contraindre l’association à cesser son activité.

Considérant l’attachement de la Ville de Paris au travail effectué depuis 15 ans et à la démarche originale de cette association ainsi que son ancrage dans nombre de partenariat en faveur de l’accès aux droits et à l’intégration,

Sur proposition de Danielle Simonnet, du groupe Communiste et élus du Parti de gauche, le projet de budget supplémentaire 2012 est amendé :

Le compte 6574 « subventions de fonctionnement aux associations » est abondé de 10.000 euros afin de soutenir les actions et le fonctionnement de l’association Femmes Relais 20e.

Publié le

19 juillet 2012

Auteur-e-s