Rechercher sur le site

BIlan de mandat de Michel Bilis 2014 - 2020

1. SOLIDARITE
Journée des solidarités

Créée en 2009, la Journée des Solidarités du 11e est aujourd’hui un évènement très attendu par les partenaires associatifs. Compte-tenu des contraintes liées au calendrier électoral, la 8e édition de aura lieu le samedi 25 Novembre, de 10h à 17h, à la Maison des métallos. Comme chaque année, cette journée réunit des associations, professionnels, riverains et personnes accompagnées autour d’animations, d’un débat et d’un repas solidaire.
Pour cette édition 2017, la Journée des Solidarités aura pour thème « Cultivons le lien social ». Un village associatif, agrémenté d’animations sur les stands, permettront de rencontrer de nombreuses associations qui interviennent sur l’arrondissement. Un espace sera spécialement dédié aux enfants afin de partager cet évènement en famille. L’après midi, plusieurs animations seront proposées :
-  Une représentation de la Chorale du Carillon, chorale mixte entre des personnes avec et sans domicile ;
-  Une représentation de contes et danses africaines accompagnés de djembé et de balafons, proposée par l’association Vaincre la misère PAR ;
-  Une représentation de jazz improvisé de Steve Potts et le Ménilmontant Street Jazz, proposée par les Ateliers du Chaudron.

Travaux avec la FNARS et mise en place du réseau solidarité du 11ème
Début 2016, la Mairie du 11ème a engagé, sur proposition de la FNARS et avec leur appui, une mise en réseau des acteurs de la solidarité dans l’arrondissement. Il s’agit de favoriser les échanges et de développer le lien partenarial dans un but final de réinsertion sociale de la personne. L’installation de ce réseau s’inscrit dans la longue tradition d’échanges qui existent sur l’arrondissement depuis de nombreuses années. Il est très apprécié par les acteurs du territoire.

Création d’un dépliant d’information « Que faire pour aider une personne en situation de précarité
Il s’agit d’un A4 couleur recto-verso, plié en triptyque et imprimé à 3000 exemplaires, à destination des habitants, dans lequel sont répertoriés les principaux interlocuteurs associatifs et institutionnels (accueils de jour, restaurants solidaires, bagagerie, CASVP, etc.). Le contenu a été élaboré avec l’appui de la FNARS et validé par la commission SolEx des conseils de quartiers. Il a été édité en 3000 exemplaires et est distribué depuis mars 2016.
Création d’un centre d’accueil de jour aux bains-douches Oberkampf et restructuration de la bagagerie
Dans le cadre du budget participatif 2015, deux projets de rénovation/restructuration du site ont été déposés :
-  l’un par l’association Onze Mille Potes concernant le réaménagement et l’agrandissement des locaux qu’ils occupent actuellement dans ce bâtiment ;
-  l’autre par l’association Charonne, concernant la création d’un Espace-Ressource de Proximité (accueil de jour).
Les travaux se dérouleront de Janvier à Juin 2018. La Mairie d’arrondissement a par ailleurs mobilisé les directions de la Ville et les bailleurs autour de la recherche d’un local temporaire pendant la durée des travaux.

Hommage aux morts de la rue
En 2016, pour la deuxième année consécutive, le conseil d’arrondissement a rendu hommage aux personnes à la rue dans le 11e qui sont décédées dans l’année (attention, ces personnes ne sont pas nécessairement décédées dans la rue). Cet hommage a lieu en mars, ce qui correspond globalement à la période où le collectif « morts de la rue » publie ses chiffres pour l’année N-1 et réalise à l’occasion une communication nationale. Cette initiative a été reproduite au conseil d’arrondissement de mars 2017.

Ouverture d’une épicerie sociale et solidaire (engagement de campagne)
Ouverte en Février 2015, c’est un projet qui a été initié et porté par l’antenne locale de la Croix Rouge française avec le soutien de la Mairie. Il s’agit de la 3ème épicerie sociale CRF ouverte à Paris (les deux autres sont dans le 12e et dans le 15e). Les bénéficiaires sont des personnes en situation de grande précarité, qui accèdent à l’épicerie sur orientation du CASVP ou de structures sociales de l’arrondissement qui y sont habilitées. Les prix pratiqués sont 5 fois inférieurs aux distributeurs traditionnels. Une équipe de 7/8 bénévoles fait fonctionner l’épicerie. L’approvisionnement provient de collectes alimentaires et de partenariats.

Expérimentation de la collecte de denrées non utilisées dans les restaurants scolaires pour leur redistribution à des personnes en situation de grande précarité
Ce tout nouveau partenariat vise à redistribuer les denrées non utilisées dans les restaurants scolaires du 11e arrondissement à des associations liées à la solidarité et la lutte contre l’exclusion. Il vient en complément d’une politique de lutte contre le gâchis alimentaire dans les restaurants.
Ce partenariat a été conclu avec deux associations :
-  la 11e section de la Croix Rouge qui dispose d’une épicerie sociale et est ainsi intéressée par la récupération des denrées non périssables,
-  les Restos du Cœur qui assurent des distributions de colis repas ou de repas chaud,
Les conventions ont été adoptées lors du dernier comité de gestion de la Caisse des écoles et ont été signées le 11 juillet par chacune des parties. Quelques dons ont déjà pu être récupérés par les associations à la rentrée.

Diagnostic social de territoire
Pilotée par la direction sociale territoriale (DST), la première conférence sociale de territoire s’est déroulée le 14 novembre 2016, en présence d’environ 150 acteurs associatifs, professionnels et institutionnels de l’arrondissement.
Depuis, un diagnostic social de territoire a été élaboré en lien étroit avec ces partenaires autour de pistes de travail prioritaires sur les 4 thématiques que sont :
-  enfance, familles, jeunesse ;
-  logement, hébergement ;
-  seniors et personnes en situation de handicap ;
-  insertion et lutte contre les exclusions.
Le suivi des familles et plus généralement des personnes hébergées en hôtel meublé est un axe de travail prioritaire qui a été décidé dans le cadre du diagnostic, étant donné leur nombre important dans l’arrondissement.

Collectes AMISTOCK
La Mairie a mis en place depuis janvier 2017 un dispositif de collecte en partenariat avec Emmaüs : le dispositif Amistock. Les riverains peuvent déposer tous les jours à l’accueil leur petit électroménager, livres, jouets etc. et leurs vêtements les 3e jeudi du mois. L’initiative semble pour le moment bien fonctionner.

2. LUTTE CONTRE L’EXCLUSION
Installation temporaire du 2ème ESI « Familles »
Le cabinet de Dominique Versini a exprimé le souhait de procéder à l’ouverture temporaire d’un 2e ESI « Familles » sur le site du 70, rue du Chemin Vert (anciennement la PSA). Ce nouvel ESI, prévu par le Pacte parisien de lutte contre la grande exclusion (action n°46), doit être implanté de manière définitive en 2017 dans le 2ème arrondissement. Son installation dans le 11e constitue une réponse à un besoin urgent d’accueillir les familles et une expérimentation qui permettra au CASP d’affiner le cahier des charges.

L’ESI a ouvert ses portes le 1e août 2016. Il accueille spécifiquement des familles en grande précarité et très souvent sans domicile, sur orientation de l’UASA. L’établissement est géré par le CASP (Centre d’Action Sociale Protestant) et l’OSE (Œuvre de Secours aux Enfants) dont la complémentarité permet un accompagnement global des adultes comme des enfants. L’établissement déménagera dans le courant du mois de Décembre ou Janvier 2017.

CHU 26 Popincourt
Le CHU Popincourt a ouvert ses portes (avec quelques mois de retard) le 21 novembre 2016 au 26 rue Popincourt et a été inauguré le 23 novembre. Une opération portes ouvertes à destination des associations et des riverains a également eu lieu les 25, 26, 28, 29, 30 suivants.

Il s’agit du déménagement du CHU Oscar Roty (un centre de 48 places localisé dans le 14ème arrondissement), porté par le SAMU Social Paris. Rappelons que ce CHU était précédemment implanté rue Moufle (CHU Yves Garel) jusqu’en 2011, il s’agit donc d’un retour dans l’arrondissement. Le CHU accompagne des hommes et des femmes isolés, ainsi que des couples (56 places au total dont 4 pour des couples). Les locaux se composent de chambres simples, doubles (couple ou 2 personnes isolées), d’une salle de restauration collectives, de salles communes pour les activités et des bureaux des professionnels qui accompagnement les résidents au quotidien : travailleurs sociaux, médecins, psychologues notamment.

Mise à disposition de la salle J. Aicard dans le cadre du plan grand froid
En cas de déclenchement du plan grand froid, la ville ouvre plusieurs équipements afin de mettre les personnes sans-abri en sécurité. La mise en œuvre de ces équipements, tels que le gymnase Philippe Auguste dans le 11ème arrondissement, est alors assurée par des agents de la ville (CASVP).

En complément, la Mairie du 11ème ouvre la municipale salle Jean Aicard (20 places, 14 hommes / 6 femmes), dont la mise en œuvre est assurée par l’Armée du Salut. L’an dernier, la salle a été réquisitionnée pendant 12 semaines et les horaires ont été étendus en journée au vu des températures.

Coordination des Maraudes/Cellule de veille sociale
La coordination des Maraudes est co-pilotée par la Mairie du 11e et le Samu social. Elle réunit tous les 2 à 3 mois l’ensemble des maraudes associatives, bénévoles, paroissiales ou d’intervention sociale du 11e arrondissement. Elle permet de mutualiser les informations des maraudes, de leurs présenter de nouveaux dispositifs ou encore de se préparer notamment à la période hivernale.
Une Cellule de Veille Sociale, créée au dernier trimestre 2014, se réunit par ailleurs tous les trois mois. Son objectif est de créer des synergies autour de quelques situations, identifiées par la mairie ou par les maraudes, qui dépassent le seul champ de l’accompagnement social afin de les faire évoluer positivement.

Publié le

25 juin 2019

Auteur-e-s