Rechercher sur le site

Baignade Daumesnil : un nouvel îlot de fraîcheur pour toutes et tous

Nous nous y étions engagé devant les parisiennes et les parisiens en 2014, et conformément au plan "Nager à Paris" adopté en 2015, nous allons implanter une baignade estivale dans le lac Daumesnil. La baignade estivale installée dans le bassin de la Villette a été un immense succès populaire. Sergio Tinti rappelle que lors des fortes chaleur auxquelles est exposée notre ville l’été, il est indispensable de prévoir des îlots de fraîcheur.

Retrouvez son intervention...

Madame la Maire mes cher-es collègues,

Nous sommes ravi de voir que les 104 mesures du Plan Nager à Paris, plan ambitieux que nous avions voté il y a maintenant un peu plus de 2 ans, continuent d’être mises en place.

Nous le répétons chaque fois que l’occasion se présente mais ce chiffres reste impressionnant, ce sont quelques 7 millions d’usagers qui se pressent dans les piscines parisiennes chaque année. Les équipements publics aquatiques sont les plus fréquentés par les parisiennes et les parisiens chaque année.

Après l’installation d’une baignade estivale dans le bassin de la villette, voilà celle du lac Daumesnil.
Nous profitons de cette délibération pour saluer le travail de la ville sur le bassin de la villette. Cette baignade estivale a été un réel succès populaire, vraiment, et je ne doute pas qu’elle deviendra un rendez-vous privilégié pour toutes celles et ceux qui passent l’été à Paris. La multitude de parisiennes et de parisiens qui n’ont pas les moyens de partir en vacances pourront bénéficier de ces bassins.

L’implantation d’une nouvelle baignade estivale gratuite de 8000m2 dans le lac Daumesnil constitue à la fois un nouvel espace de loisirs pour les parisiennes et les parisiens mais aussi et surtout un nouvel îlot de fraîcheur en période de canicule.

Nous entendons les craintes et critiques de nos collègues du GEP sur l’implantation de cette baignade, la biodiversité ou encore l’aménagement du Lac Daumesnil dans son ensemble. J’ai toute confiance dans les services de notre ville pour que nous puissions tout à la fois implanter cette baignade comme nous nous y sommes engagés dans le Plan Nager à Paris et respecter le Plan Climat.

Souvenez-vous, mes cher-es collègues, les épisodes de canicules que nous avons connu l’été dernier et le phénomène d’ouverture sauvage de bouches d’incendie que l’on avait vu inexorablement se développer dans les quartiers de notre ville qui constituent des îlots de chaleur urbaine.
Nous avions d’ailleurs adopté, à notre initiative, une amplitude élargie des horaires de piscines municipales en cas de canicule et l’installation de systèmes de diffusion d’eau (brumisateurs, jets d’eau, etc.) dans les quartiers parisiens.

Pour toutes les parisiennes et les parisiens, nous ne pouvons que nous réjouir de ce dispositif estival, qui je le crois mes chers collègues, est, après la baignade dans le bassin de la villette, un nouveau pas vers la possibilité de la baignade dans la Seine.

Je vous remercie.

Publié le

22 novembre 2017

Auteur-e-s