Rechercher sur le site

Bercy Charenton : La concertation, oui, mais toute la concertation

Dans le rapport de la concertation autour de Bercy Charenton, le traitement pas assez prononcé, des questions essentielles, est regrettable. Nous avons obtenu, par le biais d’un vœu, que la ville donne des garanties aux citoyens, pour cette zone qui devra répondre aux grands enjeux de notre temps : L’emploi, le logement, l’accès aux services publics, le transport de personnes et de marchandises.

Retrouvez l’intervention de Nicolas Bonnet Oulaldj

Madame la Maire,

Tout d’abords, je me félicite des propos de notre collègue, Valérie MONTANDON, qui soutient maintenant l’ensemble des vœux que nous avons déposés, notamment le vœu sur un pôle logistique urbain qui a abouti - je tiens à remercier Jean-Louis MISSIKA et la Maire du 12e arrondissement - à un atelier dans cette concertation, suite à un vœu que mon collègue Didier LE RESTE avait déposé au Conseil de Paris.
Je me félicite aussi de la volonté de développer les transports en commun, notamment la connexion avec une gare RER D. Mais allons jusqu’au bout : il faut connecter cette gare avec la petite ceinture et poser la question à l’échelle régionale. C’est ce que l’on dit depuis de nombreuses années, depuis le début, sur cet enjeu de transport.

J’en viens maintenant à la phase de concertation. D’abord, je voudrais me féliciter de la mise en œuvre de cette concertation qui a pu, depuis maintenant 2006, amener beaucoup de discussions, des discussions franches, parfois contradictoires, mais toujours tournées vers l’avenir de ce futur quartier de Paris. Je voudrais dire oui à la concertation, mais toute la concertation devrait apparaître dans le rapport qui nous est soumis.

Si le rapport présenté est dans l’ensemble satisfaisant et qu’il restitue assez largement les idées exprimées, nous regrettons toutefois l’absence ou le traitement pas assez prononcé de certaines questions.
Je voudrais citer notamment une partie de nos délibérations qui met vraiment la lumière sur nos inquiétudes. La délibération dit : "Des inquiétudes demeurent auprès de certains participants. Les prochaines étapes devront apporter des compléments et des précisions sur différents sujets : l’avenir des emplois existants, la possibilité de trouver des implantations pour les activités existantes et la réversibilité de la petite ceinture.

La concertation laissant maintenant place à l’enquête publique, nous pensons qu’il est important que la mairie apporte plus d’informations possibles sur ce projet. Nous pensons également que la municipalité doit prendre acte de la parole des citoyens et donner des réponses politiques à leurs interrogations.

C’est pourquoi nous déposons ce vœu rattaché à cette délibération, qui demande d’une part que les résultats des études complémentaires soient rendus publics avant l’enquête publique, et d’autre part que l’on préserve et développe l’emploi industriel et artisanal sur le site.
De par sa taille et son emplacement, le projet Bercy Charenton est un lieu ou presque tous les ingrédients de cette future Z.A.C. nous amènent à un exemple politique, une illustration concrète de notre vision de la Ville.
Tout d’abord, je souhaiterais que ce projet nous permette de relever plusieurs défis, les grands enjeux de notre temps : le défi l’emploi, le défi du logement, la lutte contre la pollution et l’accès aux services publics.
Tout d’abord, relever le défi écologique structuré autour notamment des transports, des personnes comme des marchandises, qui marquent ce territoire. Un projet avec une vraie desserte en transports en commun en adéquation avec les besoins qui ne feront qu’augmenter dans l’avenir, avec une vraie ambition sur la logistique urbaine propre, sur le fret par le rail ou par le fleuve.

Cette réflexion sur la multi-modalité des transports sera développée lors des futures Assises de la logistique urbaine et doit être au cœur de la conception de Bercy Charenton. Nous regrettons d’ailleurs les absences remarquées de la direction de la S.N.C.F. et de l’Etat lors des réunions de concertation. Ils ont été présents seulement aux comptes rendu.

Bercy Charenton pourrait être un quartier expérimental d’un point de vue industriel et artisanal. Le renouveau d’une industrie propre, non polluante, non bruyante, pour redonner son sens à l’idée du fabriqué à Paris, à l’image de la mission d’information et d’évaluation, que j’ai l’honneur de présider, qui rendra ses préconisations dans quelques jours.

Enfin, nous veillerons à ce que ce quartier soit accessible aux catégories populaires et aux classes moyennes par un plan ambitieux de construction de logement social. Un quartier où l’accès à la proximité des équipements publics de qualité, des écoles, des équipements culturels et sportifs sera garanti. C’est d’ailleurs dans ce sens que nous avons adopté ce matin un vœu pour l’implantation d’une nouvelle piscine dans ce quartier.

Voilà, c’est pourquoi devant le potentiel d’un tel projet et malgré tous les regrets à la lecture du rapport, nous voterons pour cette délibération, afin que l’enquête publique s’ouvre et enfin que ce projet d’un enjeu métropolitain régional soit un des marqueurs de notre politique de cette mandature.

Je vous remercie,

Publié le

3 juillet 2015

Auteur-e-s