Rechercher sur le site

Bilan de mandat de Fabrice Combrouze 2014 - 2020

Logement, services publics de proximité, espaces verts… Le 13ème est l’un des arrondissements où la population continue d’augmenter et ce n’est pas un hasard...

Améliorer la ville pour répondre aux besoins diversifiés exige une action dans la durée. Élu avec des délégations à l’urbanisme, au logement, ainsi qu’aux transports dans la première mandature, je peux mesurer le chemin parcouru depuis la victoire contre la droite dans notre arrondissement et à Paris en 2001. Le logement social représente désormais 42 % des 90 000 logements du 13ème (29 % en 2001), avec des types de logements adaptés à tous les revenus et âges de la vie.

Le logement social, ce n’est pas pour les plus pauvres, comme on veut souvent le faire croire. Nous avons réorienté les constructions de la ZAC Paris Rive Gauche autour de la BNF et de la Gare d’Austerlitz en rénovation : moins de bureaux et plus de logements dont 50 % de sociaux, plus d’équipements universitaires et de recherche, plus d’écoles et de crèches, de nouveaux espaces verts et des promenades en bord de Seine…

La création de la ZAC Porte d’Italie-Paul Bourget, celle de la ZAC Bédier-Boutroux-Oudiné étendu a accéléré le renouvellement urbain avec des logements neufs, des activités économiques, des centres de santé conventionnés en secteur 1, de nouvelles crèches, la rénovation des logements familiaux existants, des logements étudiants, jeunes salariés, et des jardins publics.
L’isolation thermique des logements dans le parc social, accompagnant les travaux de rénovation intérieur et des parties communes, a été aussi réalisée dans des copropriétés avec un soutien aux immeubles volontaires.

Nous avons favorisé la créativité architecturale, l’emploi du bois dans des immeubles de 15 étages, le renouvellement urbain, comme la valorisation du patrimoine (nouveau conservatoire de musique, Grands moulins et Halle aux farines…), le spectacle vivant (réouverture du Grand Ecran, nouveaux théâtres), le cinéma (fondation Patay, extension des salles Gaumont, UGC et MK2, subvention à l’Escurial).

Nous avons mis fin aux très mauvaises conditions de logements en rénovant de fond en comble tous les foyers de travailleurs migrants de l’arrondissement. En matière d’hébergement d’urgence, le 13ème a investi dans l’amélioration considérable des différents centres de la Ville et associatifs, pour la dignité des résidents et leur accompagnement, en créant en outre de nouvelles capacités d’accueil pour les femmes en danger.

De nouveaux équipements sportifs dans les quartiers, des EPHAD neufs ou rénovés pour les plus âgés. Sans oublier la première Eco ZAC de Paris, dans le quartier Rungis, avec une pièce d’eau au milieu d’un jardin, un centre social de quartier, une maternelle voisinant avec l’EPHAD.

La réalisation du tramway a amélioré la qualité de vie sur les Boulevards des Maréchaux, comme la liaison directe avec le nouveau tramway du Val de Marne à la Porte de Choisy. Progrès encore avec l’ouverture de la station Olympiades de la ligne 14 puis l’obtention d’une autre à Maison Blanche en correspondance avec la ligne 7, dans le cadre des travaux de prolongation vers Orly. Avec les voies réservées aux bus des lignes 21, 27, 91, le renforcement d’autres lignes de bus (62,64) et la création de nouveaux itinéraires, l’offre de transports publics s’est améliorée, comme la pratique du vélo avec des voies réservées. Le 13ème assume les activités de maintenance du métro et des bus avec la rénovation des ateliers de la Place d’Italie et de la Porte de Choisy.

Publié le

25 juin 2019

Auteur-e-s