Rechercher sur le site

Bienvenue à Bercy Arena-Alain Mimoun !

Communiqué de Nicolas Bonnet-Oulaldj - Président du groupe Communiste-Front de Gauche de Paris

Paris, le 17 novembre 2014

Alain Mimoun aurait été fier.
À l’initiative du groupe communiste Front de gauche, le conseil de Paris a adopté un vœu demandant que le Palais Omnisport de Paris Bercy, à l’occasion de sa rénovation, soit dénommé « Bercy Arena- Alain Mimoun », plutôt que de faire appel au « naming ».

Ce vœu avait deux motivations, la première est notre opposition au « naming » qui est la forme la plus aboutie de la privatisation des lieux sportifs. Le « naming » c’est la négation de l’histoire et de la mémoire de ces lieux.
Nous nous inscrivons ainsi dans les pas de la municipalité de Lille qui a fait le choix du nom de Pierre Mauroy pour le stade de Lille Métropole.
La seconde raison est la personne même d’Alain Mimoun ce fils de paysan d’Algérie, garçon de café à Paris, combattant de la seconde guerre mondiale, champion olympique à Melbourne en 1956, qui a su rester toute sa vie ce champion simple, modeste et généreux.
Toute sa vie il a défendu le sport amateur et le sport pour tous. C’est une légende comme l’a été Cerdan et d’autres. Il est un exemple pour les générations futures et un modèle pour les valeurs du sport et de l’Olympisme.
Peut-être que sa modestie légendaire aurait été mise à mal par cette décision, mais n’est-il pas normal, naturel qu’une des grandes salles de sport et de spectacle de Paris porte le nom de ce champion hors norme. Ici même où en 2011 l’équipe de France d’athlétisme avait réalisé ses meilleures performances en salle.
Il aurait remercié Paris, la France et tout le monde parce qu’il était comme ça Mimoun d’abord un homme de cœur. C’est ce sportif là que nous souhaitions honorer.

Publié le

17 novembre 2014

Auteur-e-s