Rechercher sur le site

Bilan de mandat de Dante Bassino 2014 - 2020

- Inscription dans le Plan Local de l’Habitat (PLH) d’un changement de répartition des typologies de logements sociaux sur le 10e arrondissement

- au moins 35% de PLAI et au moins 45% de PLUS. Les deux catégories les plus sociales représentent ainsi la quasi-totalité des créations de logements sociaux sur le 10e. Dans ce même PLH inscription de la création d’un centre d’hébergement pour femmes victimes de violences. Un projet est effectivement en cours.

- Mise en place et utilisation de la cotation pour sélectionner les dossiers d’habitants présentés lors d’une commission logement. Propositions faites à l’HdV afin d’améliorer la cotation.

- Lutte contre les expulsions locatives : aucune famille dont le dossier était suivi depuis plusieurs mois et qui a suivi mes conseils n’a été expulsée sans proposition de relogement en cours. Plusieurs expulsions ont pu être annulées.

- Organisation de trois forums logement permettant aux habitants d’avoir accès à tous les interlocuteurs en un même lieu et en même temps. Les habitants ont également pu prendre part à des débats concernant la politique du logement à Paris lors de conférences-débat.

- Suivi des demandes de logement social. Les femmes victimes violence ont fait l’objet d’un suivi particulier avec un taux de relogement très élevé.

- Organisation de la mobilisation pour la transformation en logements sociaux de l’immeuble de la Poste Satragne. Mise en place d’une pétition ayant regroupé 1000 signatures, vœu en Conseil d’Arrondissement, organisation d’un rassemblement devant l’immeuble auquel ont participé plus de 100 personnes, essentiellement des demandeurs du 10e. Une vingtaine de logements sociaux ont été gagnés.

- Rassemblements devant les immeubles vides pour obtenir leur réquisition, et vœu en CA pour la réquisition des immeubles vides.

- Présentation de dossiers à la commission du 10e de désignations au plus près du ratio loyer/revenu possible afin de maximiser les désignations d’habitants relevant du 1er quartile. Cela passe par la recherche de toutes les aides envisageables, leur déduction du loyer plutôt que leur ajout aux revenus, l’insistance auprès des bailleurs pour tenir compte de la situation du moment (taux d’effort énorme en particulier).

- Suivi auprès des bailleurs des désignations afin que toutes les personnes y compris celles dans les situations les plus compliquées et les plus découragées par les démarches administratives puissent voir leur dossier accepté.

- Participation à la conférence du logement pour porter toutes les propositions favorables aux habitants qui ont le moins de revenus.

- Suivi des locataires de logements sociaux ou immeubles lorsque des problèmes d’entretien ou des travaux mal faits sont signalés.

- Participation à la protection des locaux d’habitation contre toute transformation indue en bureaux commerce ou meublé touristique. Lutte contre l’Habitat indigne en lien avec le Service Technique de l’Habitat. Soutien aux habitants dans le cadre de la lutte contre la vente à la découpe 168-172 quai de Jemmapes.

Publié le

25 juin 2019

Auteur-e-s