Rechercher sur le site

Bilan de mandat de Nicolas Liébault 2014 - 2020

Diagnostic social.
Le portrait social du 14ème a été reconduit d’année en année par l’observatoire social de la DASES, portrait auquel nous avons contribué aux côtés de la Délégation sociale de territoire (DST), Paris sud. Nous avons contribué à organiser une Conférence sociale de territoire, plus tard appelée « Parlons social 14ème », laquelle s’est réunie pour la première fois en 2018 et le sera encore en 2019.

Services sociaux.
Notre programme plaçait comme mesure-phare concernant les services sociaux « le regroupement des points d’accueil et d’information du CASVP et de la DASES », aujourd’hui éclatés entre la rue Brézin et la rue Leonidas. Nous avons recherché un local unique, d’abord impasse Vandal puis rue des Plantes (en cours), en cohérence avec la délégation effective de la DASES vers le CASVP.

Hébergement d’urgence.
Nous avons accompagné la création d’un Lieu de mise en l’abri (LIMA 14), installé depuis trois ans rue des Plantes et offrant aux familles recueillies la nuit dans la rue une mise à l’abri avant réorientation vers une structure pérenne. En 2018, il a accompagné plus de 1000 enfants hors de la rue.

Réseau.
Nous avons relancé dès la rentrée de septembre 2014 le « réseau solidarité », lequel, organisé avec la Fédération des acteurs sociaux (FAS), a permis une coordination des entités intervenant auprès des sans-abri. Parmi les thèmes abordés : accès à l’alimentation, culture et précarité, précarité et santé mentale, femmes en errance… (pour ce dernier, une boite à dons de produits d’hygiène intime a été installé dans le hall de la mairie).

Cellule de veille sociale.
Une cellule a été mise en place en début de mandat pour un échange d’information entre acteurs intervenant auprès des sans-abris : les élus aux solidarité/propreté/voirie/sécurité, les Enfants du canal, l’équipe mobile psychiatrie précarité (EMPP), les services de la propreté, le commissariat. Nous avons déposé un vœu en conseil d’arrondissement pour interdire les évictions collectives sans solution d’hébergement.

Bagagerie.
Nous avons proposé la mise en place dans le 14ème arrondissement d’un lieu de stockage des affaires des personnes se retrouvant à la rue. Avec le soutien d’ANTIGEL, une association a été créée dans l’attente d’un local définitif pour l’accueillir (en cours).

Expulsions locatives.
Nous avons participé au travail de la Commission locale de prévention des risques d’expulsions locatives, à laquelle participent le commissariat du 14ème, les services sociaux et les élus aux affaires sociales et au logement, pour prendre en compte les dossiers en amont du concours de la force publique.

Fête des langues maternelles.
Pendant plusieurs années, nous avons organisé en salle des mariages une Fête des langues maternelles, afin de promouvoir le multilinguisme. Nous avons également organisé une table-ronde sur les parcours migratoires (2017) et contribué à deux Forums sur l’avenir de l’Afrique (2018 et 2019).

Naturalisés et diplômés en français.
Nous avons participé à la cérémonie des naturalisés deux fois par an avec une invitation large et une remise des diplômes lors d’une cérémonie succédant à celle de la préfecture. De même, nous avons participé à la cérémonie des diplômés en langue française (remise des DELF et DILF).

Travailleurs migrants.
Nous avons suivi l’opération-tiroirs du foyer des Arbustes et du Saint-Gothard, vérifiant que les équipements prévus sont bien aménagés. Nous sommes membres du Conseil de concertation des Arbustes. De même, un suivi a été effectué sur la réhabilitation du foyer du 12, passage de Gergovie par la Société nationale immobilière (SNI).

Publié le

25 juin 2019

Auteur-e-s