Rechercher sur le site

Bricorama : plus que jamais, défendre le repos dominical

Communiqué de Ian Brossat, Président du Groupe PCF-PG, le 20 octobre 2012

La cour d’appel de Versailles doit rendre, demain mercredi, son jugement dans l’affaire opposant Bricorama au syndicat Force ouvrière sur l’ouverture des magasins de l’enseigne le dimanche en région parisienne.

Sans attendre la décision de justice, l’enseigne de bricolage a lancé une campagne de lobbying acharnée visant à obtenir du gouvernement une remise en cause du repos dominical.

Je tiens à rappeler qu’à l’initiative des élus Communistes et du Parti de gauche, le Conseil de Paris s’est opposé à plusieurs reprises à toute attaque contre le repos dominical.

Actuellement, un commerce sur cinq est déjà ouvert le dimanche à Paris. Cela concerne près de 20 000 boutiques - niveau bien plus élevé que dans les autres capitales européennes, contrairement à l’idée reçue.

A l’heure où François Hollande et Jean-Marc Ayrault se laissent impressionner par le patronat, reculant un jour face aux « pigeons », hésitant le lendemain sur le bien-fondé des 35 heures, j’appelle le gouvernement à résister aux pressions et à défendre le repos dominical.

Publié le

30 octobre 2012

Auteur-e-s