Rechercher sur le site

Budget 2018 : cap sur l’investissement et l’emploi public

Dans un contexte budgétaire tendu et face au désengagement de l’État, c’est un budget à contre-courant des politiques d’austérité et des baisses de dotations annoncées, que nous avons adopté.

Nous continuerons d’investir 1,7 milliards d’€, en grande partie dans le logement social, priorité de notre mandature mais aussi pour de nouvelles places de crèches, d’accueil de jour éducatif ou encore les mesures de reclassement d’agents.
Soulignons également que notre budget de fonctionnement est en croissance de 1,2%.

Nous avons déposé une série d’amendement et nous avons été en grande partie entendus.

Ainsi, nous obtenons de nouveaux engagements en matière d’investissements pour rénover, restructurer ou encore créer des équipements publics culturels et sportifs structurants, singulièrement dans les quartiers populaires.
Il est important de lancer dès maintenant ces nouveaux programmes pour réduire rapidement les inégalités territoriales en matière d’équipements publics et garantir un héritage des Jeux Olympiques et Paralympiques pour les parisiennes et les parisiens.

Nous avons obtenu que 3,6 millions d’euros d’autorisation de programme soient lancés dès 2018 et qui permettront un diagnostic des besoins en équipements sportifs et identifier des sites pouvant accueillir de futurs gymnases et piscines.
-  Etudes couvertures TEP 1 million d’€
-  Piscine Georges Vallerey (20ème) (restructuration) 100 000€
-  Gymnase Eugène Reisz et collège Jean Perrin (20ème) 100 000€
-  Diagnostic besoin équipement sportifs, piscines 100 000€
-  Gymnases dont porte de Bagnolet (20ème), porte de Montreuil (20ème), porte de Clignancourt (18ème), Carpentier (13ème) 100 000€

Notre amendement de 180 000€ pour que le sport de proximité soit soutenu a été adopté. C’est un signal important pour le sport amateur et le sport scolaire.
D’autres amendements d’investissement ont été retenus et les études seront lancés dès 2018 pour :
-  Centre d’animation Mathis (19ème) 100 000€
-  Équipement culturel Chapelle international (18ème) 100 000€
-  Équipement culturel Grandes Rigoles (20ème) 100 000€

Nous nous sommes engagés pour la réalisation de centre de santé durant la mandature. Nous avons d’ores et déjà obtenu 500 000€ pour le centre de santé Richerand. À terme ce sera 1 million d’€ pour sa restructuration et pour accueillir l’Institut de Victimologie.

L’année ou enfin, la parole des femmes victimes de violence semble être entendue, nous avons obtenu la création du centre des droits des femmes promis depuis 2002. 100 000€ seront investis pour sa préfiguration.
Le budget alloué à la lutte contre les violences faites aux femmes bénéficie d’un amendement de 50 000€ ainsi que l’octroi d’une subvention exceptionnelle de 8000€ suite à la suppression de l’aide de l’État pour le réseau MAGE.

Alors que l’État envisage de supprimer les contrats aidés, nous avons été entendus puisque 350 000€ viendront abonder le fonds de formation professionnelle en direction des salariés en contrat aidé en vue de leur accompagnement vers un emploi pérenne.

Enfin grâce à notre intervention 4 postes supplémentaires seront créés pour les bibliothèques parisiennes et 4 postes de contrôleurs pour les meublés touristiques (Airbnb…) et 1 poste pour piloter la préfiguration de l’observatoire des inégalités scolaires.

C’est un budget qui maintient le cap sur l’investissement, sur l’emploi public et les grandes questions de société.

Publié le

12 décembre 2017