Rechercher sur le site

Candidature de Paris aux Jeux Olympiques : un pas en avant

Communiqué de Presse
Paris, le 7 novembre 2014

Nicolas BONNET-OULALDJ
Président du groupe des élu-e-s Communiste - Front de Gauche du Conseil de Paris

Suite aux interventions du Président de la République et de la Maire de Paris nous réaffirmons que c’est d’abord au mouvement sportif de décider et que nous devons rigoureusement respecter le travail engagé par celui-ci sur l’opportunité d’une candidature française.

Cela dit, nous nous félicitons que la candidature de notre ville avance. Nous sommes pour une réelle ambition olympique, que nous avons d’ailleurs toujours porté, et qui rejoint les valeurs universelles de paix, de solidarité et d’éducation. Des objectifs importants, dans une période marquée par des conflits internationaux aux quatre coins de la planète.

Nous tenons évidement compte de tous les critiques émises sur le coût mais il faut aussi construire une réflexion sur cette opportunité au regard des enjeux sociaux et environnementaux.

La renommée internationale de Paris, son rayonnement culturel et son attractivité touristique mondiale sont des vrais atouts et nous avons le potentiel nécessaire pour prétendre à l’organisation des Jeux Olympiques. D’autres grands évènements sportifs sont d’ailleurs à venir dans la capitale, comme les championnats du monde de handball, l’Euro 2016 ou les Gays Games en 2018. Et souvenons-nous de la fabuleuse énergie dégagée lors de la coupe du monde de football en 1998.

Nous rappelons que le sport est un droit et non une marchandise et qu’il doit être libéré de l’emprise financière par une intervention publique forte, une exigence de démocratie, de transparence, et par la maîtrise collective des structures d’organisation et de gestion. C’est cela que nous défendons avant tout.

Nicolas BONNET-OULALDJ
Président du groupe des élu-e-s Communiste - Front de Gauche du Conseil de Paris

Publié le

7 novembre 2014

Auteur-e-s