Rechercher sur le site

Combien faudra t-il d’enfants à la rue pour que nous réagissions ?

Communiqué de Ian Brossat, Président du groupe PCF/PG au Conseil de Paris (lundi 22 juillet 2013).

En passant la nuit de samedi à dimanche sous une tente, sur le parvis de la gare Montparnasse, Paul Roussier, maire-adjoint du 14e arrondissement (PCF), chargé de la lutte contre l’exclusion, a souhaité tirer la sonnette d’alarme et alerter sur la situation dramatique d’une famille et de sa fille de 9 ans.

Ce lundi, la situation de cette famille n’est toujours pas réglée. Sans l’intervention de l’Aide Sociale à l’Enfance et de la Ville de Paris, elle se retrouvera à la rue d’ici 48 heures.

Il ne s’agit pas d’un cas isolé. Par delà le cas de cette famille, c’est le sort de centaines d’autres dont il est question. Trop souvent, l’Aide Sociale à l’Enfance refuse de les prendre en charge : elle les renvoie vers le SAMU Social dont tout le monde sait qu’il est totalement saturé.

Il n’est pas acceptable que les familles parisiennes les plus en difficulté soient ainsi renvoyées d’un service à l’autre.

Combien faudra t-il d’enfants à la rue pour que nous réagissions ?

A l’heure où la crise frappe, la capitale doit assumer pleinement son rôle de bouclier social. Je demande au Département de Paris de s’engager à trouver une solution de mise à l’abri pour les familles à la rue.

C’est le moins qu’on puisse attendre de notre ville qui doit rester fidèle à ses valeurs de justice et de solidarité.

Publié le

22 juillet 2013

Auteur-e-s