Rechercher sur le site

Communiqué de trois élues communistes en charge de l’égalité entre les femmes et les hommes. Fatiha Aggoune Vice-présidente du Val-de-Marne, Hélène Bidard, Adjointe à la Maire de Paris et Pascale Labbé Conseillère déléguée de Seine-Saint-Denis

Nous agissons tous les jours, au côté des associations, des partenaires institutionnels pour promouvoir les droits des femmes et mettre fin aux inégalités qu’elles subissent. Les inégalités professionnelles sont de celles qui entravent fortement leur émancipation. Des femmes obligées d’accepter des temps partiels, des femmes en difficulté financière à la tête de familles monoparentales, des femmes jonglant avec la double journée (celle de la gestion de l’organisation de la famille et celle du travail), voire triple, et enfin, à poste et compétence égale, elles gagnent en moyenne moins de 25% que les hommes. Nous vivons et entendons tous les jours le trop plein !

Nous soutenons l’appel des associations, des partis et des syndicats à la grève des femmes ce mercredi 8 mars à partir de 15h40. C’est l’heure à laquelle les femmes cessent d’être payées chaque jour, sur la base d’une journée standard.
Nous serons toutes les trois présentes, au côté des associations et syndicats, au rassemblement prévu le mercredi 8 mars à 15h40, place de la République et dans nos départements.

Nous y porterons 3 messages :

- le combat pour atteindre l’égalité réelle entre les femmes et les hommes ne peut plus être un « élément de communication », un produit marketing qu’on exhibe et qu’on range dès que les élections sont passées. Cette tromperie prend toute son ampleur à l’occasion des élections présidentielles, ce 8 mars chacune et chacun prétendra défendre les droits des femmes. Pour les droits des femmes, il faut du concret, ici et maintenant !

- le combat pour atteindre l’égalité réelle entre les femmes et les hommes nécessitent une action quotidienne et collective : il s’agit de travailler avec les institutions, les associations et surtout avec les femmes. Nous devons mutualiser nos pratiques et créer les cadres de solidarités entre nos territoires.

- le combat pour atteindre l’égalité réelle entre les femmes et les hommes exigent des moyens humains et financiers pour mettre fin aux violences faites aux femmes, pour une éducation à l’égalité dès le plus jeune âge, pour l’égalité salariale, la parité dans toutes les institutions... Nous rappelons qu’en 2016, le budget de l’Etat consacré à l’égalité femmes/hommes ne représentait que 0.0066% de celui-ci soit 27 millions d’euros.

Nous élues communistes en charge de l’égalité entre les femmes et les hommes à Paris, en Seine-Saint-Denis et dans le Val-de-Marne, nous continuerons de nous battre ensemble, aux côtés des associations et des militant.es pour mettre fin aux inégalités et promouvoir les droits des femmes.

Fatiha Aggoune - Vice-présidente du Val-de-Marne
Hélène Bidard - Adjointe à la Maire de Paris
Pascale Labbé - Conseillère déléguée de Seine-Saint-Denis