Rechercher sur le site

Contre l’extension du travail du dimanche : mesure ni pragmatique, ni protectrice

Le groupe s’est opposé à l’extension du travail du dimanche qui n’est ni une mesure pragmatique ni une mesure protectrice comme A. Hidalgo l’affirme. C’est un changement de cap difficilement compréhensible. Au service de la libéralisation du travail, de la déréglementation du droit du travail et au service des intérêts du patronat et des grands enseignes, cette généralisation à 12 dimanches causera une augmentation massive de la précarité des salarié-e-s, en particulier des femmes.

Retrouvez les intervention de Nicolas Bonnet-Oulaldj, Didier Le Reste et Danièle Premel