Rechercher sur le site

Contrôle du stationnement payant par Streeteo : trop c’est trop !

De nouveau, la presse se fait l’écho aujourd’hui d’éléments affectant les conditions dans lesquelles la société privée Streeteo effectue le contrôle du stationnement payant que lui a confié la Ville de Paris.

Il s’agit de l’ouverture d’une « enquête préliminaire ouverte par le parquet de Paris pour faux et escroquerie après les dysfonctionnements » générés par la société Streeteo.

Le groupe PCF-FG au Conseil de Paris s’est opposé depuis le début à la privatisation du contrôle du stationnement payant en alertant sur des dérives prévisibles où la logique de la rentabilité financière à tout prix a débouché sur une véritable « sulfateuse à PV » !

Nous avons également questionné sur les conditions dans lesquelles ces marchés ont été passés avec des prestataires privés.
Depuis, de dysfonctionnements en situations regrettables, force est de constater que nous avions tort d’avoir raison trop tôt.

Notre proposition de reprendre la maîtrise publique du contrôle du stationnement payant en lui affectant les moyens humains et matériels adaptés prend aujourd’hui encore plus de valeur et de pertinence.

Au regard des dernières évolutions de ce triste « feuilleton », le groupe PCF-FG se trouve fondé demander à la ville de Paris de mettre un terme au contrat de la société Streeteo.

Publié le

21 mars 2018

Auteur-e-s