Rechercher sur le site

Création du conseil des générations futures /conseil économique social et environnemental parisien

C’est une proposition du PCF traduite par un engagement de campagne, dont Didier Le Reste (conseiller de Paris PCF-FDG) a été chargé de la mise en place en mai 2014. Le conseil économique social et environnemental parisien est aujourd’hui lancé par le Conseil de Paris.

Le Conseil économique, social et environnemental parisien, appelé « conseil des générations futures », permettra à une diversité d’acteurs de se prononcer sur les grandes orientations de la Ville notamment en matière de développement et d’emploi. Ce conseil pourra s’exprimer en amont de la prise de décision sur les grandes mutations socio-économiques, sociétales et culturelles, comme les jeux olympiques par exemple ou sur des grands projets d’aménagements.

S’il existe déjà des structures locales de concertation, nous aurons là un outil plus global, qui réunira, à parité hommes-femmes, des citoyens de divers univers économiques et sociaux qui plancheront dans sept collèges : acteurs économiques non-salariés, organisations syndicales, grands services publics, associations et économie sociale, personnalités qualifiées, démocratie locale et citoyens.

Pour Nicolas Bonnet-Ouladj, président du groupe PCF/FDG au conseil de Paris « ce nouvel instrument, est un subtil dosage entre structures représentatives et citoyens impliqués. Nous devons réfléchir à ce que le citoyen ne soit pas le seul interlocuteur des pouvoirs publics. Ainsi le conseil s’appuie sur les organisations que les citoyens se sont données eux-mêmes associations, organisations syndicales de salariés et celles du monde de l’économie. »

Pour Didier Le Reste intervenant en fin du débat, « Cette instance a été revendiquée par plusieurs forces syndicales mais également citoyennes et sociales à Paris. La société dans laquelle nous vivons est de plus en plus complexe avec un déficit de débat public et une sous-estimation du rôle de la société civile, le conseil des générations futures peut aider à redynamiser le dialogue social et citoyen ».

Le Conseil des générations futures doit siéger pour la première fois à l’automne 2015.

Le groupe Communiste-Front de Gauche au Conseil de Paris

Publié le

30 juin 2015

Auteur-e-s