Rechercher sur le site

Non à la fermeture de la maternité des Bluets

De lourdes menaces pèsent à nouveau sur la Maternité des Bluets à Paris, dont la qualité de l’accompagnement et des soins est régulièrement accusée de ne pas être assez rentable, notamment depuis la mise en œuvre de la tarification à l’activité il y a une dizaine d’années.

A travers cet établissement, ce sont les droits des femmes qui sont atteints ! En effet, cette maternité a été précurseur de l’accouchement sans douleur et est un pôle de référence dans l’accompagnement personnalisé des femmes enceintes et des couples – avec une prise en charge à la fois médicale, psychologique et sociale. Cette maternité de niveau I est un centre agréé de procréation médicalement assistée, un service de gynécologie chirurgicale, un centre de planification familiale qui pratique près de 1200 IVG par an et de dépistage des maladies sexuellement transmissibles.

Rappelons-nous, que toute cette expérience et ce lieu d’innovation ont été possible grâce au mouvement syndical par le biais de l’association Ambroise-Croizat. Encore aujourd’hui, un tel lieu et la création de nouveaux dispositifs ne seraient plus envisageables sans les orientations portées par l’association Ambroise Croizat.
Aucune logique comptable, aucune logique de stratégie personnelle ne peut passer au-dessus de ces savoirs –faires et compétences qui ont marqué des générations de femmes et de couples.

Hélène Bidard
adjointe à la Maire de Paris en charge de l’égalité femmes-hommes, de la lutte contre les discriminations
et des droits humains