Rechercher sur le site

Déménagement de lits ce matin à l’Hôtel Dieu : la direction de l’APHP agit comme les patrons voyous

Communiqué de Ian Brossat, Président du groupe PCF/PG au Conseil de Paris (Vendredi 2 août).

Ce vendredi, à l’aube, la direction de l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (AP-HP) a cherché à déménager en catimini, une partie importante des lits d’hospitalisation de l’Hôtel-Dieu, indispensable au fonctionnement des urgences.

Sans l’intervention des personnels, la salle Saint-François aurait ainsi été vidée de ses quinze lits et matériels d’hospitalisation.

En recourant à une entreprise privée, en ne prévenant aucun des services opérationnels, en intervenant au petit matin (6 h 45), Mireille Faugère, directrice générale de l’AP-HP agit à la manière des patrons voyous.

De telles méthodes, en pleine canicule et alors que les urgences de l’Hôtel-Dieu tournent déjà à plein régime, sont honteuses, révoltantes et inconscientes.

Elles démontrent l’extrême fébrilité de la direction de l’APHP qui, jour après jour, perd ses nerfs et s’enferme dans la stratégie du coup de force.

Le procédé est d’autant plus stupéfiant que la Ministre Marisol Touraine a annoncé le 10 juillet que la fermeture des urgences de l’Hôtel-Dieu était repoussée sine die, suite à la mobilisation des personnels, des syndicats et d’élus.

Au nom des élus Communistes et du Parti de gauche, je demande donc au Ministère un moratoire, à effet immédiat, sur l’ensemble des restructurations et réorganisations en cours à l’Hôtel Dieu.

Publié le

2 août 2013

Auteur-e-s