Rechercher sur le site

Donnons-nous les moyens d’ouvrir les parcs et jardins dans de bonnes conditions !

Les parcs sont des espaces publics, des lieux de gratuité et de loisirs, nous pouvons donc être d’accord avec l’idée d’en maximiser l’utilité pour les Parisiens. Cela pose entre autre la question des conditions d’intervention des agents de la Ville de Paris dans les parcs dans cette nouvelle configuration. Cette mission relève du service public, et cette extension des horaires doit être assurée par les services de la Ville, non pas par un recours au privé. Retrouvez l’intervention de Didier le Reste

"Madame La Maire,
Chers collègues,

Tout d’abord, je tiens à regretter le fait d’avoir appris cette mesure par voie de presse.
En effet il m’aurait semblé utile que les élus soient informés et puissent échanger, peut-être au sein de la commission 3 par exemple, avant la mise en œuvre de cette mesure.

Les parcs sont des espaces publics, des lieux de gratuité et de loisirs, nous pouvons donc être d’accord avec l’idée d’en maximiser l’utilité pour les Parisiens.

Cependant nous devons être vigilants quant au respect des lieux, et du respect de chacun en ces lieux, et cela pose entre autre la question des conditions d’intervention des agents de la Ville de Paris dans les parcs dans cette nouvelle configuration.
Cette extension des horaires, va nécessiter un travail supplémentaire à la fois pour nettoyer les jardins le matin, pour entretenir des espaces verts qui seront plus sollicités, et pour sécuriser les lieux.

Afin que celles et ceux qui viennent profiter des parcs et jardins parisiens, et ce quel que soit le moment de la journée, ne voient pas la qualité des lieux être dégradée par cette utilisation plus importante, il nous semble essentiel de nous doter des moyens adéquats et donc de venir renforcer le dispositif en fonctionnement notamment en matière de propreté, de sécurité et d’entretien des espaces verts.

La gestion des parcs et jardins relevant d’une mission de Service Public, il nous semble également crucial que cette extension des horaires soit assurée par les services de la Ville compétents et non pas par un recours au privé, comme ça a pu être évoqué dans la presse.

Par ailleurs nous souhaitons qu’un retour d’expérience puisse être organisé rapidement, tant concernant l’impact que ces nouvelles mesures auront sur les riverains, que sur les agents de la Ville en charge de la gestion de ces espaces, et ce afin de pouvoir réfléchir collectivement aux conditions de mise en œuvre de cette mesure afin que les parcs parisiens puissent bénéficier au plus grand nombre dans les meilleures conditions possibles.

Je vous remercie."

Publié le

20 mai 2016

Auteur-e-s