Rechercher sur le site

Éducation prioritaire à Paris : La lutte n’est pas terminée

Communiqué de Presse
Groupe Communiste-Front de Gauche au Conseil de Paris

D’ici à la fin de l’année, la carte de l’éducation prioritaire à Paris va changer. Cette décision d’accorder des moyens supplémentaires pour les établissements parisiens qui en ont besoin était nécessaire, car de nombreux collèges qui devaient être dans le dispositif n’y figuraient pas.

Grace à la mobilisation conjointe des parents d’élèves, syndicats et élus, une grande partie des « aberrations » de la première carte proposée ont été corrigées. Mais des écoles, des collèges qui en ont besoin restent écartés du dispositif.

Après les coupes aux budgets des collectivités, c’est maintenant à l’Éducation Nationale et à sa mission de résorption des inégalités que l’on met à la diète pour financer les cadeaux au patronat comme le CICE.

Les écoles et collèges en difficulté n’ont pas à payer le prix des désastreux choix politiques gouvernementaux, et creuser davantage les inégalités dans notre pays.

Le groupe Communiste - Front de Gauche soutient bien évidemment la lutte des parents et des enseignants, la lutte contre les inégalités scolaires et sociales doit être étendue pour être renforcée, c’est l’intérêt des élèves qui doit primer.

Le groupe Communiste-Front de Gauche au Conseil de Paris

Publié le

27 novembre 2014

Auteur-e-s