Rechercher sur le site

Euro 2016 : l’accueil des grandes compétition sportives doit bénéficier aux quartiers populaires

Séance du Conseil de Paris des 17 et 18 mai 2016

Madame la Maire, mes cher-e-s collègues,

Nous voterons cette délibération qui vise en premier lieu à obtenir l’entièreté de la somme de 2 millions d’€ que la ville de Paris est en droit de recevoir de l’UEFA, organisatrice de l’Euro 2016, au titre de sa qualité d’hôte.

Cette somme a pour objectif de financer des équipements de proximité en lien avec le football, sport très populaire dans notre ville, et ainsi d’assurer l’héritage de la compétition.

Nous nous réjouissons que grâce à ses 2 millions d’€, les terrains de football des complexes Maryse Hilsz, Jules Ladoumègue, Poissonniers et Charléty, au cœur des quartiers populaires de notre ville, puissent bénéficier de réfections.
Je voudrais toutefois rappeler qu’un événement comme l’Euro de football rapporte plusieurs centaine de millions d’€ de bénéfices net à son organisateur, l’UEFA, et que de ce point de vu, le reversement par elle de somme au titre de l’héritage gagnerait à être plus important.

Par ailleurs, La Fédération Française de Football, par son programme « Horizon Bleu 2016 », finance et accompagne des actions en faveur d’un meilleur accueil des licenciés et d’une amélioration de leurs conditions de pratique.
Nous saluons cette initiative et nous soutenons la volonté de la ville de solliciter 85 000€ pour la rénovation des vestiaires de la plaine de jeux d’Orly, du club house du centre sportif Émile Antoine et du city-stade des Fillettes.

Je vous remercie.

Publié le

18 mai 2016

Auteur-e-s