Rechercher sur le site

Frigide Barjot : c’est le moment de faire l’état des lieux

Communiqué de Ian Brossat, Président du groupe PCF/PG au Conseil de Paris, mardi 2 juillet 2013.

Frigide Barjot et son mari Basile de Koch seront devant le juge, demain mercredi, afin de justifier l’occupation depuis 1984 d’un duplex de la RIVP situé dans le 15e arrondissement.

J’avais alerté la direction générale du bailleur, dès le 16 avril dernier, sur cette situation.

Assignée en vue d’une expulsion, Frigide Barjot multiplie depuis une semaine les sorties médiatiques plus indécentes les unes que les autres.

Barjot, qui dispose deux appartements du parc public, d’une taille de 173 m2, ayant abrité au moins trois sociétés commerciales, ne voit donc pas le problème et crie sur tous les toits – avec la grossièreté de ceux qui ne se rendent même plus compte – qu’elle « ne fraude personne ».

Au culot, Barjot ajoute l’ignominie.

Paris compte 140 000 familles dans l’attente d’un logement social. Comment Barjot ose t-elle encore ouvrir la bouche et courir de rédaction en rédaction pour y jouer les éternelles victimes ?

Au temps médiatique succède le temps judiciaire. Voici le moment de faire l’état des lieux.

Publié le

2 juillet 2013

Auteur-e-s