Rechercher sur le site

Frigide Barjot : "les cons, ça ose tout"

Communiqué de Ian Brossat, Président du groupe PCF/PG au Conseil de Paris (mardi 17 septembre).

Frigide Barjot et son mari Basile de Koch seront devant le juge, demain mercredi, afin de justifier l’occupation depuis 1984 d’un duplex de la RIVP situé dans le 15e arrondissement

J’avais alerté la direction générale du bailleur, dès le 16 avril dernier, sur cette situation.

Assignée en vue d’une expulsion, Frigide Barjot multiplie depuis cette semaine les sorties médiatiques indécentes.

Barjot, qui dispose deux appartements du parc public, d’une taille de 173 m2, possède un appartement dans le 10e arrondissement de 64 m2, en appelle désormais aux dons pour… « payer [son] loyer » et pour « survie » en tant que « porte-parole des Français (sic) ».

« Les cons, disait Audiard, cela ose tout – c’est même à ça qu’on les reconnaît ».

Mme Barjot, vous qui osez parler de « survie », je vous invite à côtoyer les familles venant à ma rencontre lors de ma permanence, elles qui n’ont pas le luxe de posséder un appartement privé, elles qui n’ont pas la chance d’occuper un logement, elles qui n’ont pas le vice de frauder un bailleur social.

Mais elles ont ce que vous n’aurez jamais : le courage et la dignité.

Publié le

17 septembre 2013

Auteur-e-s