Rechercher sur le site

Grâce à un amendement du groupe PCF-PG, la carte Emeraude demeure gratuite pour les Parisiens les plus vulnérables

Communiqué de presse de Ian Brossat

Grâce à un amendement du groupe PCF-PG, la carte Emeraude demeure gratuite pour les Parisiens les plus vulnérables

Ce matin, l’exécutif municipal parisien proposait une réforme de la carte Emeraude qui en supprimait la gratuité, sauf pour les anciens combattants.

Considérant cette réforme comme une atteinte au droit à la mobilité, inégalitaire et injuste, nous avons déposé au Conseil de Paris un amendement qui rétablit la gratuité pour tous les titulaires de minima sociaux et de Paris Solidarité. En temps de crise, il ne saurait en être autrement. Cet amendement a été adopté.

La mobilité est une condition essentielle de la vie urbaine. Il faut la garantir aux plus fragiles et aux plus précaires : nous ne lâcherons rien.

Publié le

9 juillet 2012

Auteur-e-s