Rechercher sur le site

Hôtel Dieu / Sanction contre le chef du service des urgences : une décision scandaleuse

Communiqué de presse de Ian Brossat, Président du Groupe PCF-PG au Conseil de Paris

9 juillet 2013

Gérald Kierzek, chef du SMUR (Service Médical d’Urgence) de l’Hôtel Dieu a été démis de ses fonctions hier. Son tort : sa participation au mouvement de défense de l’Hôtel Dieu.

Cette décision est stupéfiante. Elle en dit long sur la fébrilité de la direction de l’APHP qui manque cruellement d’arguments pour justifier son projet de fermeture des urgences. C’est le monde à l’envers : l’APHP s’en prend à ceux qui croient en l’avenir de l’hôpital public.

Plutôt que de les sanctionner, l’APHP ferait bien de les entendre. Depuis des mois, les personnels soignants de l’Hôtel Dieu élaborent un projet alternatif visant à donner un nouvel élan à cet hôpital du centre de Paris. Les élus du Front de Gauche continueront coûte que coûte, aux côtés des personnels et des patients, à se mobiliser pour que vive l’Hôtel Dieu.

Je demande par conséquent à la Directrice Générale de l’APHP de rétablir Gérald Kierzek dans ses fonctions et de prendre enfin au sérieux le projet alternatif travaillé par les personnels de l’Hôtel Dieu.

Publié le

9 juillet 2013

Auteur-e-s