Rechercher sur le site

Intervention

EXPLICATION DE VOTE DE IAN BROSSAT A L’OCCASION D’UN VŒU DU GROUPE LES VERTS SUR LA VIDEOSURVEIL-LANCE A PARIS.

« Lors de la présentation du plan « 1000 caméras », à l’automne, j’avais déjà exprimé au nom de mon groupe les très fortes réserves que nous avions sur la vidéosurveillance. Au fil des mois, notre détermination et notre conviction n’ont pas changé. Nous considérons toujours ce plan « 1000 caméras » superflu et inefficace. La présence humaine est la seule réponse acceptable à l’insécurité dans Paris. D’ailleurs, mes amis Les Verts viennent de rappeler les excellents résultats de cette politique depuis 2001.

La vidéosurveillance ne satisfait qu’un fantasme puéril de contrôle total qui menace nos libertés individuelles.

Mais puisqu’il faut souffrir cet entêtement jusqu’à la lie, le groupe communiste rejoint le groupe Les Verts dans cette exigence que la Préfecture de Police respecte ses engagements et que l’installation de ces caméras se fasse dans la plus grande transparence et la plus large concertation. On n’observera pas les Parisiens en douce ou à leur insu, sans les prévenir, sans en parler avec eux. Ce ne sera ni 1984, ni Fenêtre sur cour. C’est pourquoi nous voterons ce vœu. »

Publié le

11 mars 2009