Rechercher sur le site

Intervention d’Hervé Begué sur l’Association des Elus contre le Sida

Notre groupe a souhaité rendre hommage à cette association et à son président Jean Luc Roméro qui infatigablement continue de vouloir convaincre les femmes et hommes politiques que la lutte contre le sida est un noble combat.

Retrouvez l’intervention d’Hervé Begué

Madame la Maire, mes cher-e-s collègues,

Nous n’intervenons pas à chaque fois sur cette subvention rituelle à l’Association des Élus Contre le Sida, mais notre groupe a souhaité rendre hommage à cette association et à son président Jean Luc Roméro qui infatigablement continue de vouloir convaincre les femmes et hommes politiques que la lutte contre le sida est un noble combat.

Que l’on agisse en direction des usagers de drogue en créant une salle de consommation à moindre risque. Que l’on maintienne dans les établissements scolaires des informations sur les risques de transmission. Que l’on s’adresse via les associations à un public plus exposé comme les prostituées c’est une excellente chose.

Sans la volonté publique, sans la mobilisation des actrices et acteurs de terrains comme les associations et les politiques nous n’aurions pas eu une telle mobilisation autour du SIDA.

Bien entendu la maladie et les malades ont changé. Les traitements ont avancé et la vie d’un séropositif est désormais quasi normale.

Mais nous restons un pays une ville où la transmission du VIH reste inquiétante surtout chez les plus jeunes d’entre nous.

Nous avons à notre dernier conseil créé une structure « Paris sans SIDA » notre groupe l’a soutenue. Je ne sais pas si je verrai cette ville débarrassée de ce fléau, mais en tous cas je suis fier qu’avec mes collègues de tous bords nous avancions vers cet objectif.

Comme il est notable que Paris continue d’aider fortement les associations qui interviennent en Afrique sur cette même question.

Notre groupe votera cette subvention et se félicite que l’on ne baisse pas les bras, contre cette maladie qui a par le passé fauché tant de jeunes et tant de talents.

Je vous remercie.

Publié le

27 septembre 2016

Auteur-e-s