Rechercher sur le site

Intervention de Danièle Premel Bail emphytéotique SIEMP 6ème

Intervention en séance du conseil de Paris des 16, 17 et 18 mars 2015

Madame la Maire, Chers collègues

Paris pour tous et pour toutes n’est pas qu’un slogan de campagne oublié dés les élections passées mais un engagement que la Maire de Paris et l’adjoint à l’habitat tiennent dans la durée.

Une politique du logement se construit et se développe en s’appuyant sur les différents leviers qui nous sont offert. L’exemple d’une ballade urbaine le mardi 13 mars dans le 16ème arrondissement a permis de voir en œuvre 5 manières de produire des logements sociaux : Préemption, acquisition/réhabilitation, transfert de la Ville, construction, V.E.F.A.

Cette politique ne vise pas simplement à atteindre l’objectif ambitieux de 30% de logement en 2030 mais de rééquilibrer les logements sociaux entre arrondissements. 3% dans le 6ème , 37% dans le 19ème ces distorsions ne permettent pas une ville appartenant à tous.

Aujourd’hui il nous ait proposé la location d’un immeuble à la SIEMP par bail emphytéotique. Si cette opération est possible c’est parce que la Ville a exercé son droit de préemption.

Cette opération ne modifiera pas significativement le pourcentage actuel, mais nous ne sommes pas pour autant dans le symbolique nous ouvrons une porte qui préfigure et qui annonce qu’il n’y a pas de réserve à Paris et que les logements sociaux ont leur place avec leurs locataires des classes moins aisées au x classes moyennes dans et sur tout le territoire de Paris.

Une dernière remarque, Paris par les baux emphytéotique ne se dessaisit pas de son patrimoine puisqu’après le bail l’immeuble si elle le décide lui reviendra.
J’espère, et je suis suis persuadée que de nombreuses délibérations allant dans le même sens continueront à nous être soumises non pas pour alimenter la grogne de certains mais pour un Paris plus égalitaire et plus fraternel

Publié le

17 mars 2015

Auteur-e-s