Rechercher sur le site

Intervention de Danièle Premel relative à l’émergence de projets collectifs dans les quartiers populaires et signature de convention

Madame la Maire, Chers collègues,

Nous avons soutenu l’idée de dédier une part importante du budget participatif aux quartiers politique de la ville afin que leurs habitants, qui ont plus de difficultés à maitriser les procédures, les codes, le langage institutionnel puissent faire entendre leurs voix et leurs propositions.

Mais il ne suffit pas de dédier une somme, encore faut-il faciliter l’émergence d’une parole. Un accompagnement des personnes et des collectifs est nécessaire pour passer de l’idée, venue de la pratique et de l’expertise d’usage, à la construction du projet et à la communication qu’il faut animer autour de ce projet.
C’est le sens des subventions proposées par cette délibération.

Nous pensons cependant que cette étape qui se définit comme une aide à l’émergence de projets collectifs doit encore s’approfondir dans ses objectifs.
En effet le budget participatif n’est pas un simple budget d’investissement dont l’évaluation se limiterait au nombre de projets aidés. Il vise à renforcer, à travers cette expérience, la citoyenneté. C’est-à-dire faire partie d’une société, être détenteur d’une partie de la souveraineté politique, être sujet de droits et de devoirs et connaitre et comprendre les fondements de notre bien commun.

C’est au regard de cette finalité du budget participatif qu’il nous faudra évaluer les actions que l’on nous propose de subventionner.

Avec ces subventions, nous n’aidons pas un consultant, expert en montage de projet ou de communication, mais bien des associations engagées dans une démarche relevant de l’éducation populaire. Ces associations doivent animer un cheminement qui permettra aux personnes ou aux groupes de devenir de véritables acteurs. Nous parlons d’une démarche d’acquisition de compétences citoyennes qui permettent d’avoir une meilleure compréhension de notre société, de ses rouages administratifs et institutionnels et des niveaux de responsabilités des collectivités.

C’est dans ce sens que nous souhaiterions, avant le nouveau lancement du prochain budget participatif, avoir le bilan et l’évaluation de ces actions d’accompagnement que nous soutenons dans cette délibération.

Je vous remercie.

Publié le

27 septembre 2016

Auteur-e-s