Rechercher sur le site

Intervention de Danièle Premel sur l’accompagnement des bénéficiaires du RSA

Intervention en séance du conseil de Paris des 16, 17 et 18 mars 2015

Madame la Maire, Cher collègues,

Cette nouvelle convention étend celle entre le département de Paris et Pôle Emploi dont nous avons approuvé le principe au cours de notre conseil de novembre 2014 à d’autres partenaires institutionnels ( CAF, le CAVVP, La Mission Locale, Le PLIE) et par là renforce notre action d’accompagnement et d’insertion auprès des 65 500 allocataires parisiens.

Au-delà de ce partenariat qui permet une plus grande synergie des interventions des signataires de cette convention, nous couvrons l’ensemble de notre territoire, de l’instruction de la demande RSA à la mise en place de l’accompagnement par la création de 7 espaces parisiens pour l’insertion (EPI).

Pour ce qui est de l’opérationnalité de cette convention, le nombre de partenaires et de professionnels identifiés dans 6 grandes catégories interpelle sur la gestion, la complémentarité et les lignes de partage entre les interventions des différentes structures d’accompagnement souvent sur les mêmes territoires et auprès d’usagers bénéficiant de plusieurs aides relevant chacune de politique sociale différentes. Devant cette complexité combien d’intelligence collective il nous faudra pour que ces orientations soient pertinentes.

Par ailleurs, L’observation montre que les chômeurs de longue durée ont, non seulement, les plus grandes difficultés à se réinsérer, mais qu’ils restent une population vulnérable bien au-delà de leur retour à l’emploi ce qui nécessite que l’accompagnement ne s’arrête pas à l’embauche mais qu’il doit continuer au-delà.
Enfin, Quelque soit nos efforts sur l’accompagnement, celui-ci à ses limites si conjointement un travail important ne se fait pas vis à vis des entreprises, une sensibilisation et une fidélisation auprès des employeurs du secteur marchand, et une prospection adaptée des filières d’emplois de bas niveau de qualification.

C’est en travaillant sur les deux pôles de l’action les allocataires et les entreprises partenaires que nous ferons reculer ce mécanisme destructeur des personnes et des groupes sociaux qu’est le chômage

Publié le

17 mars 2015

Auteur-e-s