Rechercher sur le site

Intervention de Danièle Premel sur l’aide à la pierre " l’Etat soutient nos objectifs mais réduit son aide : nous devons lui tenir tête "

Intervention en séance du conseil de Paris des 16, 17 et 18 mars 2015

Madame La Maire, mes chers collègues,

La ville de Paris va consacrer lors de cette mandature près de 3 milliards d’euros sur son budget d’investissement afin de mener à bien ces objectifs.

L’ambition d’une ville pour toutes et tous, passe par une politique volontariste en matière de logement.

Depuis 2011, l’engagement de l’État est réduit et les dotations baissent de façon significative : soit une baisse de 45% en six ans. Ce qui est paradoxal, c’est que l’État s’est montré favorable l’augmentation des objectifs de production de logements sociaux du PLH modifié. Ce qui est dotant plus paradoxal c’est que lors du Congrès des Maires de France, Manuel Valls s’était engagé à soutenir financièrement les maires bâtisseurs là où les besoins sont les plus importants.

Nous soutenons le vœu de l’exécutif rattaché à la délibération DLH 2G car il ne s’agit pas seulement de défendre et de promouvoir le logement social mais il faut agir en conséquence.

Oui, nous devons interpeller l’État sur l’insuffisance des montants proposés dans les avenants 2015 à la convention de délégation des aides à la pierre.
Le logement est une priorité et doit le rester.

Il est indispensable que l’enveloppe nationale des aides à la pierre soit revalorisée et que l’État accélère la cession de ses terrains.

Assurer une politique ambitieuse en matière de logement, c’est assurer à ses habitants qu’ils peuvent se loger décemment et que nous assumerons cette mission d’intérêt général.

Le droit au logement est reconnu comme un droit social depuis 1946, la Déclaration universelle des Droits de l’Homme de 1948 reconnaît dans un article que le droit au logement fait partie des droits sociaux.

La politique en matière de logement à Paris est bien plus ambitieuse que celle de l’État et nous pouvons nous féliciter. Nous continuerons dans cette voie qui est la nôtre, qui défend nos valeurs, celles pour lesquelles nous avons été élus.

Notre combat doit continuer encore plus fort et nous devons faire de Paris l’exemple d’une ville ou chacune et chacun puisse se loger décemment.

Retrouvez le vœu présenté l’exécutif pour protester contre la réduction de l’aide à la pierre apporté par l’Etat

Publié le

17 mars 2015

Auteur-e-s