Rechercher sur le site

Intervention de Didier le Reste relative au Contrat Parisien de Prévention et de Sécurité

Madame la Maire,

Mon intervention vise à porter des compléments à l’axe de la lutte contre les violences, qui pour nous doit s’étoffer sur deux thématiques : la lutte contre le travail dissimulé et contre les violences faites aux femmes.

Notre premier complément est la proposition de création d’une nouvelle fiche action sur le travail dissimulé.Une problématique qui a malheureusement toute sa place dans ce cadre de la lutte contre les violences.

L’actualité de la lutte des coiffeuses africaines du 57, boulevard de Strasbourg dans le 10e arrondissement n’est qu’un exemple parmi d’autres sur le territoire parisien. Le travail dissimulé est puni par la loi, malheureusement très mal sanctionné du fait de l’insuffisance des fonctionnaires pour le contrôler, constitue une véritable violence sociale. C’est dans de nombreux cas, faute de protection des droits au travail, un cadre favorisant des conditions de travail inhumaines, des violences psychologiques et physiques.

Oui, le travail dissimulé est une réelle violence à plusieurs titres pouvant mettre en danger la sécurité des personnes. C’est pourquoi nous demandons, par le biais du voeu rattaché, la création de cette fiche action.

Nous demandons également qu’à cette fiche action soit incluse la création d’un dispositif spécifique sur le quartier Château d’Eau dans le 18e arrondissement. Nous pensons qu’un dispositif, mettant en partenariat la mairie du 10e arrondissement, la Préfecture de police de Paris, l’Inspection du travail et les organisations syndicales, est nécessaire pour ce quartier.

Notre deuxième point de complément à ce Contrat parisien de prévention et de sécurité sera un complément à une fiche action déjà existante : celle concernant de la lutte contre les violences faites aux femmes.

C’est pourquoi nous souhaitons pour ces femmes victimes de violences que les propositions faites dans la délibération du groupe Communiste - Front de Gauche au dernier Conseil de Paris soient incluses dans ce Contrat parisien de prévention et de sécurité.

Publié le

16 mars 2015

Auteur-e-s