Rechercher sur le site

Intervention de Nicolas Bonnet-Oulaldj concernant la plainte contre Fox News

Madame la Maire,
Mes cher-es collègues,

On pourrait en rire, tant le trait est grossier. On pourrait en pleurer tant la bêtise et l’inculture sont navrantes surtout dans un média aussi écouté.

La volonté de désinformer, de faire peur est manifeste. Elle ne s’appuie que sur des on-dit, des rumeurs, des fantasmes de journalistes en mal, de scoops.
Elle me faisait penser à ces journalistes qui commentent les guerres depuis les terrasses des hôtels à mille mille des zones de combats.

Mais Fox News n’en est pas à son coup d’essai, déjà à d’autres occasions les cartes présentées de l’Europe étaient proprement fantaisistes. Berlin est à Paris, Paris à Rome et Rome probablement à Athènes…

Alors bien sur Madame la Maire, on peut vous reprocher « un coup de pub ». On peut dire que dans ce genre de procédure la partie américaine aura beau jeu de s’abriter derrière le premier amendement de leur constitution. Mais en fait vous avez eu raison.
Raison parce que vous considérez avoir été en tant que Première Magistrate de notre ville avoir été offensée au nom de toutes les parisiennes et les parisiens qui vivent dans ces quartiers et qui quelques soient leur lieu de naissance sont désormais des parisiens de plein droits. Ceci sera un jour concrétisé par la distribution de la carte que vous vous apprêtez à créer et à diffuser.

Raison parce que vous savez aussi que bon nombre d’américains à Paris ne se contentent pas de descendre les Champs Élysées ou de monter à la Tour Eiffel. Ils arpentent tous nos quartiers et sont même friands de ce Paris métissé qui fait notre richesse.

Dans l’histoire des arts et lettres américaines beaucoup de beaux tableaux ont été peints, des romans écrits, des morceaux de musique composés, dans des quartiers interlopes ou cosmopolites comme on disait à l’époque.

Ces américains-là n’avaient pas peur, pas plus que désormais les grands du Street art ou du rap qui connaissent leurs homologues de ce côté de l’atlantique.
C’est cette Amérique là que nous aimons tous, celle qui a su s’ouvrir au monde, celle qui a dans les années 50 trouvé refuge sur notre sol, alors que déjà l’obscurantisme et le Mac Carthysme version locale de l’anticommunisme les poussaient à fuir les États Unis.

Fox News vous l’avez compris est du côté noir de l’histoire. Cette chaîne est ce que les États Unis produisent de plus laid et de plus médiocre.

Mais vous n’ignorez pas Madame la Maire, que bon nombre de quartiers de banlieue sont régulièrement caricaturés par une presse ou des médias bien français.
Des citoyens dans la France entière se sont mobilisés contre des présentations schématiques et caricaturales de leurs lieux de vie et de résidence par une presse en chasse de sensationnel.

Ce qui a poussé il y a peu des élus à se réunir et à créer « l’Académie des Banlieues ».
Je cite ses motifs :
« Elle apporte son soutien et offre son label à toutes les initiatives ayant comme ambition de faire reculer le mépris et les idées reçues sur la banlieue. »
Il me semble que ce serait de bonne convivialité métropolitaine que vous vous associez à la démarche de vos collègues d’Allonnes, du Conseil général du Val de Marne, de Gennevilliers, de Gentilly, de Limay, de Montataire, de Tremblay en France, de Valenton et de Villeneuve Saint Georges. Si Paris et sa banlieue font métropole, Paris est aussi la banlieue du Monde.

Nous aurions pu amender la délibération en ce sens mais nous proposons de laisser le temps à la réflexion sur l’opportunité de l’adhésion de la ville de Paris à cette association.

Sans attendre n’hésitez pas à vous montrer solidaire de vos collègues, madame la Maire qui agissent de la même manière que vous pour que la réputation de leur ville et de leurs habitantes et habitants ne soit pas travestie.

« Presse qui ment, presse qui tue » disait déjà Paul Vaillant-Couturier.

Publié le

11 février 2015

Auteur-e-s