Rechercher sur le site

Intervention de Raphaëlle Primet sur l’extension de l’amplitude horaire d’ouverture des équipements sportifs municipaux.

Madame la Maire,

Le groupe Communiste – Front de Gauche a un réel désaccord avec cette délibération, sur la forme comme sur le fond.

Tout d’abord, il est notable sue le texte soumis au vote des conseillers d’arrondissement mentionnait dans sa délibération comme dans l’exposé des motifs une consultation des agents dans le cadre du comité technique paritaire du 3 octobre 2014.

Or, ce comité technique paritaire n’a pas eu lieu car les organisations syndicales ont quitté la salle et faute de quorum la réunion n’a pas pu se tenir. Aujourd’hui rectifiée suite au CTP du 10 octobre, elle était fausse lorsqu’elle a été présentée aux élus d’arrondissement.

Ce n’est pas un simple détail et dans le contexte de la longue grève des agents pour l’augmentation de la prime du dimanche, cette nouvelle proposition leur apparait comme une provocation. Le message donné est la volonté de ne pas écouter et de poursuivre coute que coute en dépit de l’avis des agents.

Nous sommes attachés au respect du dialogue avec les personnels et au rôle des instances telles que le CTP qui ne sont pas de simples formalités.

Nous avions d’ailleurs relayés les revendications sur la prime du dimanche par le biais d’un vœu de notre groupe en juin dernier, et d’un vœu de l’exécutif adopté à ce même conseil sans, pour l’instant qu’il n’y est d’avancées concrètes.

Cette disposition va impacter directement et indirectement le travail des agents techniques. En effet, ce sont eux qui ont la charge du nettoyage et de la préparation des locaux avant l’ouverture de 8 h ; Quelles garanties auront-ils de l’état dans lequel ils retrouveront l’équipement laissé à la charge des associations . Alors qu’ils sont déjà souvent seul , les emplois ayant été réduits à la portion congrue , au point qu’un agent me disait que son agenda pouvait être changé du jour au lendemain et cela plusieurs fois par semaine faute de remplaçants .

Avec la mise en place de ce projet, une partie des prérogatives des agents de la jeunesse et des sports sont donc déléguées à des associations. Ce projet instaure une délégation de service public qui n’est pour nous pas justifiée.

Y a-t-il des métiers inutiles ? Si c’est le cas il faut le dire clairement aux agents concernés …

Un des axes majeurs de notre projet de mandature est la reconnaissance des agents et de leurs missions .Les activités physiques et sportives nécessitent ne serait-ce que pour des raisons de sécurité, des agents expérimentés et formés dans ce domaine bien spécifique. Ce premier pas vers des structures sportives type libre-service nous inquiète.

Le pari de l’investissement public sur lequel nous nous sommes rejoint pour les élections municipales est un projet progressiste ou la présence humaine d’agents au service des usagers est déterminante.

Nous voterons donc contre cette délibération si l’amendement du groupe Communiste – Front de Gauche n’est pas retenu par l’exécutif.

Publié le

20 octobre 2014

Auteur-e-s