Rechercher sur le site

Intervention de Sergio Tinti "nous ne voulons pas que les piscines municipales soient gérées par le privé"

Intervention en séance du Conseil de Paris des 29, 30 septembre et 1er octobre 2014

Madame la maire,

Le groupe Communiste Front de Gauche est profondément attaché à la régie publique et nous pensons qu’elle est souhaitable à chaque fois que cela est possible.
Nous prenons bien acte des difficultés techniques rendant plus compliquée la gestion en régie de la piscine Joséphine Baker que pour d’autres établissements. Nous comprenons également qu’au moment de sa création, une délégation de service public s’imposait à cause de ces difficultés techniques.

Cependant, les difficultés techniques liées cette piscine Joséphine Baker sont maintenant connues, et nous pensons que celles-ci auraient pu se résoudre par un choix entre deux solutions : La formation des agents à gérer ces spécificités techniques ou la régie publique partielle sur tous les aspects techniques ne pouvant pas être gérés par les services de la ville.

L’argument des amplitudes horaires plus grandes spécifiques à cette piscine ne nous semble pas non plus un raison valable pour accepter ce vœu.

Il serait dans l’absolu imputable à toutes les piscines de Paris, et nous défendons le fait que les conditions de travail des agents en charge des équipements sportifs de la ville soient le fruit du dialogue social entre la ville et les agents. Nous sommes contre le principe de ce statut d’exception lié à la délégation de service public qui permettrait de contourner ces conditions.

Enfin, pour ce qui est des autres activités proposées dans cet établissement, comme la tenue d’une salle de sport, par exemple, nous pensons qu’elles pourraient parfaitement être gérées en régie publique.

C’est pourquoi nous voterons contre cette délibération.

Je vous remercie.

Publié le

7 octobre 2014

Auteur-e-s