Rechercher sur le site

La création de la fondation pour la mémoire de l’esclavage doit être un premier pas vers le musée

Nous saluons l’annonce de la création de la fondation pour la mémoire de l’esclavage. Celle-ci veillera à replacer l’esclavage dans le temps long de l’Histoire de la France, du premier empire colonial français à nos jours et porter partout l’engagement de la France pour la liberté selon les dires du Président, Emmanuel Macron.

Au conseil de Paris, les élu-es du groupe PCF-FG se sont mobilisés notamment à travers leurs vœux pour la création de cette Fondation et demande à ce que comme l’avais promis François Hollande , soit enfin créé le musée de l’esclavage, de la traite et de leur abolition indispensable en complémentarité de la Fondation.

Le devoir de mémoire, la reconnaissance des crimes du colonialisme, nécessite un travail pédagogique pour continuer à combattre l’esclavage et le racisme partout où ils subsistent encore.
Ces crimes odieux méritent bien un musée.