Rechercher sur le site

La diversité des projets d’aménagements urbains dans l’ombre de la tour triangle

Communiqué de Nicolas Bonnet-Oulaldj - Président du groupe Communiste-Front de Gauche
Paris, le 17 novembre 2014

Dans un débat largement dominé par des joutes oratoires plus que par des arguments de fond, la tour triangle avait le devant de la scène éclipsant ainsi de très nombreux projets urbains engagés sur la couronne de Paris, en particulier dans les quartiers populaires.
Les élus communistes, souvent seuls, sont intervenus sur tous les projets qui relèvent de l’intérêt des parisiens.

Didier Le Reste s’est exprimé sur l’importance de valoriser le patrimoine ferroviaire existant sur la ZAC Bercy-Charenton (12ème) afin de répondre à l’urgence écologique et d’améliorer la qualité de l’air (80 000 camions/jour traversent l’IDF).
Danièle Premel s’est exprimée sur la gare des Mines Fillettes (18ème), nouvelle étape du Grand Projet de Paris Nord Est qui couvre 200 hectares. Elle a rappelé l’importance de mener la concertation des 2 côtés du périphérique, et sur la nécessité d’enfouir la liaison CDG express.
Raphaëlle Primet sur le projet d’aménagement du quartier Python Duvernois (20ème) a insisté sur l’urgence de mener ce projet de rénovation urbaine pour les habitants de ce quartier, composé à 100% de logements sociaux, qui vivent le nez sur le plus grand échangeur autoroutier d’Europe.
Hervé Bégué sur le projet d’aménagement du site de l’ancien hôpital Saint-Vincent de Paul (14e), a rappelé l’objectif minimum de 50% de logements sociaux, dont une très large partie, voire la totalité, devra être consacré aux PLAI et PLUS destinés aux ménages les plus modestes.
Le vote des délibérations concernant la gare des Mines Fillettes (18e), Chevaleret-Oudiné (13e), Python-Duvernois (20°) représentent un engagement fort de la municipalité pour de grands projets urbains dans les quartiers populaires. Pour ces trois quartiers, la ville de Paris soutient des candidatures dans le cadre de l’ANRU 2, portées en particulier par Jacques Baudrier conseiller délégué en charge des grands projets de renouvellement urbain.

Concernant la Tour triangle, les élus communistes sont, contrairement aux élus de la droite parisienne qui ont changé leur fusil d’épaule, restés sur des positions identiques à celles prises lors des précédents mandats. Nous avons voté pour ce projet, substantiellement amélioré lors des multiples phases de concertation au fil des années, avec notamment l’inclusion d’un centre de santé, d’une crèche, de conditions sociales pour les 5000 emplois directs créé par les travaux …. Les bureaux moins adaptés dans les immeubles haussmanniens ayant vocation à être transformés en logements, comme le souhaite ardemment Ian Brossat adjoint en charge du logement.

Publié le

17 novembre 2014

Auteur-e-s