Rechercher sur le site

La lutte contre les fermetures de bureaux de poste continue

Raphaëlle Primet fait adopter un voeu pour le maintien de 4 bureaux de poste dans les 8ème, 9ème, 11ème et 15ème arrondissement.
Les bureaux de poste participent de la vie sociale et de la cohésion des quartiers. Ils sont le capital de ceux qui n’en ont pas, nous devons les défendre.

Retrouvez le voeu et l’intervention de Raphaëlle Primet...

Madame la Maire, mes chers collègue,

Depuis cet été ce sont 4 bureaux de poste qui connaitront des suppressions ou des transformations.

Pour compenser, La Poste utilise une recette que nous connaissons bien : elle ouvre des relais Poste chez des commerçants ou dans des supérettes.

Avec pour conséquence une confusion entre commerce et service public. Confusion entretenue par le Groupe La Poste qui voudrait transformer les usagers en clients.

Or, les « La Poste Relais » n’offrent pas le même service aux usagers que les bureaux de poste. Dans un commerce, travaillent des commerçants dont le métier n’est pas le service public postal. Dans un bureau de poste de plein exercice, ce sont des agents formés, qualifiés et assermentés qui délivrent un service public de proximité et de qualité.

Trois bureaux de postes qui disparaissent de la carte. Le bureau de poste Citroën dans le 15e a fermé. Les bureaux d’Anjou dans le 8e arrondissement et Père Lachaise dans le 11e fermeront cet automne. Dans le 9e, le bureau de poste Rochechouart est transféré dans le carré pro de la rue Choron et La Poste en profite pour ouvrir un nouveau « La Poste relais » dans le quartier.

Dans le 11e le bureau « Père Lachaise » est à proximité du quartier prioritaire de la politique de la ville « Belleville – Fontaine au Roi ». Sa fermeture est liée à la spéculation immobilière puisque le propriétaire veut augmenter substantiellement le loyer, ce qui est intolérable. Les élus communistes du 11e ont déposé un vœu pour demander qu’une solution soit trouvée afin de maintenir un bureau de poste dans le quartier.

Nous reprenons ici leur demande et nous les étendons aux autres bureaux de poste menacés. Il est important que notre Conseil maintienne son opposition à la transformation de bureaux de poste en « La poste relais ».

Ces bureaux de poste participent de la vie sociale et de la cohésion des quartiers. Ils sont le capital de ceux qui n’en ont pas, nous devons les défendre.

Je vous remercie

Word - 41.5 ko

Publié le

4 octobre 2019

Auteur-e-s