Rechercher sur le site

La petite ceinture aurait mérité mieux

Communiqué de Presse
14 avril 2015

Après un débat contradictoire qui a vu s’exprimer des points de vue différents sur l’avenir du site, c’est dans un hémicycle clairsemé que le sort de la petite ceinture a été réglé.

Le groupe communiste a regretté tout au long de la séance que la réversibilité ne soit pas sanctuarisée dans la délibération. L’avenir de la petite ceinture peut et doit être essentiellement un espace principalement dédié au fret et à la logistique urbaine, tout en préservant des espaces libres pour les loisirs des parisiens.

Le groupe a défendu deux propositions. La première portant sur la nécessité d’organiser à Paris des Assises du Fret, la seconde réaffirmant la nécessité de la mixité des usages (ferroviaire et ouverture au public) sur le site.

Constatant le manque d’intérêt d’un grand nombre d’élus parisiens au moment du vote de la dite délibération, le groupe communiste front de gauche a décidé de ne pas participer au vote, marquant ainsi sa protestation quant au déroulement de la séance, elle n’avait ni la solennité ni le sérieux qu’un tel sujet devait requérir.

Nicolas Bonnet Oulaldj
Président du groupe Communiste-Front de Gauche
Au Conseil de Paris

Publié le

14 avril 2015

Auteur-e-s