Rechercher sur le site

La police doit être exemplaire

Communiqué de presse
18 décembre 2015

Si les révélations faites, dans la presse, par les avocats de plusieurs jeunes du 12 ème arrondissement sont exactes, ce qui s’est passé entre 2013 et 2015 est proprement inadmissible.

Des contrôles policiers à répétition, des arrestations musclées, des provocations policières, des palpations indécentes, voilà le récit de ces jeunes et de leurs avocats.

Adjoint du 12 ème arrondissement en charge de la prévention et de la lutte contre les discriminations au moment des faits, je n’ai eu aucune remontée, de la police ni même les éducateurs ou les jeunes, sur des comportements répréhensibles de certains membres des forces de l’ordre.

J’aurais alors demandé à la Maire de solliciter auprès du Ministère de l’intérieur une enquête de l’inspection générale des services de police.

Car, comment pouvons-nous donner de l’efficacité à la lutte contre la délinquance, si la police ne donne pas l’exemple, si elle ne respecte pas la déontologie qui devrait être la sienne. Nous nous sommes opposés aux contrôles aux faciès, nous avons soutenu le projet de remise d’un récépissé au moment des contrôles, mais rien n’est venu et qui plus est la période actuelle d’état d’urgence semble propice à certains débordements des forces de l’ordre.

La justice saisie par les jeunes et leurs familles dira où est la vérité, mais la concordance des témoignages, la réitération des faits nécessitent une réaction des autorités en charge de la police à Paris pour mener une enquête interne.

Je l’ai demandé ce jour au Ministre de l’Intérieur.

Nicolas Bonnet Oulaldj
Président du groupe communiste-Font de Gauche
Au Conseil de Paris

Publié le

18 décembre 2015

Auteur-e-s