Rechercher sur le site

La transition écologique doit être sociale

Jean Noël rappelle que la transition écologique doit être sociale au risque d’être incomprise et rejettée.
L’augmentation des tarifs du stationnement va toucher les plus modestes qui ont réellement beosin d’un véhicule. Il demande à ce que les personnes bénéficiant de la gratuité de la carte résident bénéficient d’une réduction de 50% sur la taxe de stationnement résidentiel et que cette taxe soit limitée.

Retrouvez son intervention

Madame la maire, chers collègues,

Notre amendement

L’enjeu des transports est une question aux multiples facettes. Une question de développement du territoire en termes de logement et d’emplois, une question de gestion publique via les incontournables services publics qui restent irremplaçables en termes d’enjeux sociaux et écologiques, une question sanitaire comme le récent pic de pollution et les statistiques annuelles le démontrent régulièrement. C’est bien évidemment une question forte pour les communistes qui militent
- pour le développement du service public des transports
- pour le déploiement de modes de transports non carbonés (et en ce sens le recul de Valérie Pécresse à la Région qui repousse le déploiement des bus électriques est coupable)
- pour la construction de logement proches des lieux de travail

La question de la place de la voiture dans notre Ville s’insère donc dans ce tout. Et la présente délibération, qui concerne plus particulièrement le stationnement payant en surface, doit être vue à cette aune.

Nous le disons régulièrement en ces lieux, la transition écologique de notre Ville doit être sociale ou elle sera incomprise et rejetée. L’augmentation sensible des tarifs du stationnement résident risque fortement de toucher les plus modestes qui ont réellement besoin d’un véhicule, par exemple pour se rendre à leur travail. Il est d’ailleurs curieux d’augmenter ces tarifs résidents alors que ce même stationnement résident et favorisé et rendu gratuit au moment des pics de pollution.

Publié le

14 décembre 2016

Auteur-e-s