Rechercher sur le site

La vitalité et la diversité des commerces parisiens doivent être préservées

L’offensive des grands groupes leaders de la grande distribution menace toujours plus la vitalité des commerces de quartiers. Nous demandons à la Ville de Paris de saisir l’Autorité de la concurrence pour demander un avis sur les stratégies des groupes de la grande distribution à Paris et leurs conséquences sur le petit commerce.

La généralisation du travail du dimanche, les ouvertures de supermarchés 24h/24 ou encore les partenariats entre Monoprix et Amazon pour livrer en 1h à Paris entraînent des distorsions de concurrence qui écartent les commerçants et artisans de nos quartiers.

Nous refusons que Paris soit une ville dédiée uniquement aux grandes enseignes et au touristes, une ville au paysage urbain uniformisé par l’omniprésence des mêmes grandes enseignes. Nous nous sommes toujours opposés aux ouvertures le dimanche ou aux ouvertures 24h/24. Il en est du rythme de la ville comme de son urbanisme. Lorsque l’on s’apercevra dans 20 ans que l’ouverture non-stop des commerces à Paris aura modifié le visage de la Capitale il sera trop tard... Il faudra 20 autres années pour reconstruire une convivialité commerciale !

La société de l’hyper consommation n’est pas notre projet pour Paris. Nous voulons un Paris pour toutes et tous. Un Paris où chacun trouve sa place. Un Paris où l’on peut travailler et vivre.

Publié le

4 mai 2018

Auteur-e-s