Rechercher sur le site

La volonté de faire des toilettes publiques d’un nouveau genre ne doit pas s’exonérer du droit social

Nous regrettons la décision du Conseil de Prud’hommes de Paris qui a rejeté la procédure d’urgence des six "dames pipi" demandant à être reprises par leur nouvelle entreprise.

Nous espérons que la procédure en appel donnera raison aux agents des lavatories et fera respecter le droit social en France. Nous rappelons que la société 2theloo ne respecte pas les règles propres à ce secteur.

Le groupe PCF/FDG continuera de soutenir toutes les démarches de ces agents afin que leur droit et dignité leurs soient rendus. Ces personnes assurent depuis des années un service au public de qualité et courtois dans des conditions parfois difficiles.

Nous avons d’ailleurs hier fait adopter un vœu au Conseil de Paris demandant qu’en cas de jugement n’obligeant pas la reprise du personnel, la ville de Paris s’engage à accompagner ses agents dans ses effectifs.

Nicolas Bonnet-Oulaldj
Président du groupe Communiste –Front de Gauche
Au Conseil de Paris