Rechercher sur le site

Le FN, cheveux ras et mémoire courte

Communiqué de Ian Brossat, Président du groupe PCF/PG au Conseil de Paris (vendredi 6 décembre 2013).

Le chef de cabinet de Marine Le Pen, Philippe Martel, sera la tête de liste FN dans le 18e arrondissement, dévoile ce vendredi le parti d’extrême-droite.

Le FN choisit de propulser celui qui fut l’un des sept emplois fictifs de la Ville de Paris pour lesquels Alain Juppé a été condamné en 2004, à quatorze mois de prison avec sursis et un an d’inéligibilité.

Philippe Martel est l’incarnation même du vieux système, de la politique de la tambouille et des magouilles faites dans le dos des Parisiens.

Toujours prêt à donner des leçons à la terre entière, le Front national révèle là son vrai visage : c’est une république des copains et des coquins et un parti hypocrite, adepte du double discours.

Par ailleurs, le FN annonce vouloir faire de la « Libération de Paris » son slogan. Quelle honte !

Cheveux ras et mémoire courte, l’extrême-droite de Marine Le Pen cherche à faire oublier dans quel camp les pères du FN se situaient pendant la Seconde guerre mondiale : celui des collabos.

Publié le

6 décembre 2013

Auteur-e-s