Rechercher sur le site

Le Parc des Princes ne doit pas être une zone de non-droit

La ville de Paris doit intervenir

Communiqué de presse
10 juin 2015

Nous nous félicitons que la CNIL ait mis en demeure le PSG : « le PSG FOOTBALL ne s’est pas borné à gérer la liste des interdits de stade à l’intérieur du cadre légal, mais a décidé d’exclure les personnes faisant l’objet de ces mesures, après l’expiration de celles-ci, pendant une durée au moins équivalente. (…) Cette pratique du PSG FOOTBALL est donc intervenue sans aucune base légale et en méconnaissance des autorisations délivrées par la CNIL. »

Cela va dans le sens de la question d’actualité que nous avions posée lors du dernier conseil de Paris : « nous ne pouvons pas accepter que le Parc des Princes, propriété de la ville, soit une zone de non droit. (…) Nous vous demandons (la Maire de Paris) une intervention ferme vis-à-vis du gouvernement et de la direction du PSG pour que la liberté des supporters soit respectée. »

Nous renouvelons dès aujourd’hui, à la Maire de Paris, la demande de mise en œuvre de notre vœu adopté à l’unanimité du conseil de Paris : l’organisation d’une table ronde avec les supporters, l’État et les dirigeants de clubs.

Je me mets à la disposition des associations de supporters et de la Ligue des Droits de l’Homme pour faire respecter les droits et les libertés des supporters.

Nicolas Bonnet –Oulaldj
Président du groupe Communiste-Front de Gauche
au conseil de Paris

Publié le

10 juin 2015

Auteur-e-s