Rechercher sur le site

Le groupe communiste-front de gauche obtient le soutien du Conseil de Paris au déplafonnement du versement transport

La Ville de Paris est engagée dans une politique volontariste de limitation de la place de l’automobile et de développement de l’offre de transports collectifs et des déplacements à pied et à vélo. Lors de cette séance du mois de mai, elle s’est engagée dans la reconquête des voies sur berge rive droite.

Moins d’automobiles, plus de vélos et de transports collectifs, ce doit être une évidence, et une priorité tant pour la qualité de vie, que pour l’environnement et pour la santé publique. Nicolas-Bonnet-Oulaldj, président du groupe, Jean-Noel Aqua et Didier Le reste, conseillers de Paris ont détaillé toutes les raisons du soutien des élus communistes à cette politique de déplacements.

Mais ce recul de l’automobile doit être accompagnée par un développement de l’offre de transports collectifs et par une politique tarifaire qui facilite l’accès aux transports. Malgré, la mise en œuvre d’un pass navigo unique à 70€ pour le 1er septembre 2015 qui marque une victoire historique 10 ans après que les élus communistes aient engagé cette bataille, comme l’a affirmé notamment Jacques Baudrier, conseiller de Paris, membre de notre groupe au CA du STIF.

Mais pour une politique tarifaire et de développement d’offre ambitieuse, il faut des moyens. Le STIF ne maîtrise pas encore les taux du versement transport des entreprises, qui constituent la ressource majeure pour le financement des transports en commun en Ile-de-France. Il faut d’urgence que le parlement autorise la suppression des taux plafonds du versement transport.

Sur proposition du groupe communiste-front de gauche, le Conseil de Paris vient de se prononcer pour la suppression de ses taux plafonds, et donc pour donner la liberté au STIF d’augmenter comme il le juge nécessaire l’offre de transport. Nous entendons bien que ce débat se prolonge afin de permettre une croissance rapide de l’offre de transport en commun en Ile-de-France.

Groupe communiste-Front de Gauche au Conseil de Paris